Actualités Société Carol Saint-Pierre est décédé hier à l’âge de 69 ans

Carol Saint-Pierre est décédé hier à l’âge de 69 ans

Un grand bénévole et personnalité bien connue de Rimouski s’est éteint hier, à Rimouski.

Carol Saint-Pierre, un retraité de l’Université du Québec à Rimouski, est décédé hier midi, à l’âge de 69 ans, entouré de sa famille, au Centre hospitalier régional de Rimouski. Il habitait le district de Nazareth depuis 37 ans.



Monsieur Saint-Pierre laisse dans le deuil ses deux filles, Natacha et Émilie et sa conjointe depuis 40 ans, Jocelyne Côté. Il laisse aussi dans le deuil deux petits enfants, Alice Parent et Priscilla Touchette-Martin.

« Je n’ai aucun doute de dire que papa est parti très sereinement. Nous avons beaucoup de peine ce matin, mais nous sommes aussi très soulagées pour lui. Il avait l’air bien, hier, il est bien « parti ». Nous sommes aussi comblées par tous les appels et tous les témoignages que nous recevons ce matin. Émilie et moi souhaiterions que les gens se rappellent son grand cœur, sa bonté, l’homme qu’il était avec son humour. Il était toujours dévoué et pour tout le monde », confie Natacha en son nom et au nom de sa sœur.


Carol Saint-Pierre avec ses deux filles, Natacha et Émilie. (Photo: Facebook-Carol Saint-Pierre)

Maladie pulmonaire

Carol Saint-Pierre était atteint d’une maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC) qui lui donnait du mal depuis neuf ans.



« Il a été hospitalisé le 23 décembre. Il avait eu un genre de bronchospasme, mais tout semblait aller quand même très bien. On s’attendait à ce qu’il sorte de l’hôpital dans les jours suivants, mais les médecins nous ont prévenus le samedi 9 janvier qu’il allait être mis en soin de confort (soins palliatifs). Le lundi suivant, on l’a ramené à la maison parce qu’il voulait voir toute la famille et même ses chiens. Il voulait que nous passions un peu de temps tous ensemble avant de retourner à l’hôpital », poursuit Natacha.

Festival d’automne


Carol Saint-Pierre s’est beaucoup impliqué socialement, entre autres lors de la période de relance du festival d’Automne de Rimouski, au début des années 2000.

« Carol, c’était un gars de terrain. Il était très vaillant et croyait ferme à la relance du festival. Il a levé la main dès le départ. On pouvait le voir au volant d’un gros camion aller chercher du matériel, comme sur le site du festival quand venait le temps de monter les chapiteaux. Il n’a jamais compté ses heures. Il rendait des services pour tous les secteurs d’activité. Il connaissait beaucoup de monde et faisait aller ses contacts pour le bien de tous. Je sais pertinemment qu’il s’est aussi impliqué dans une foule d’autres activités à Rimouski », témoigne Pierre-Paul D’Anjou.

Carol entouré des femmes de sa vie. (Photo: courtoisie)

Coupe Memorial et Jeux du Québec

L’ancien directeur des loisirs de la Ville de Rimouski, Guy Dionne, a côtoyé Carol Saint-Pierre régulièrement, notamment lors des Jeux du Québec présentés à Rimouski en 2001 et lors de la finale de la coupe Memorial en 2009.

« C’était un homme très engagé dans sa communauté, nettement au-delà de son travail pour l’UQAR. Quand il prenait un mandat, il faisait tout pour livrer la marchandise, et il la livrait! Il s’investissait dans les domaines où il se sentait à l’aise et où il se savait utile. Par exemple, lors de la coupe Memorial, Carol était chauffeur pour les invités spéciaux. Il a été patrouilleur à Val-Neigette et il a aussi contribué au succès des jeux de 2001. Il était d’agréable compagnie, mais il n’hésitait pas à dire ce qu’il pensait. »

Les détails sur les derniers hommages à monsieur Saint-Pierre n’étaient pas encore connus au moment d’écrire ces lignes.


Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×