COVID-19 Les chiffres sont bons, mais le premier ministre demande encore de la...

Les chiffres sont bons, mais le premier ministre demande encore de la patience

Il défend par ailleurs le travail des policiers

Le premier ministre du Québec, François Legault parle de signes encourageants quant à la propagation du coronavirus, mais a encore une fois demandé aux Québécois de faire preuve de patience et de discipline, lors de son point de presse de 13 h.

« Depuis 10 jours, le nombre de cas diminue. On avait un plateau autour de 2 500 nouveaux cas par jour et on en est aujourd’hui à environ à moins 1 500 nouveaux cas par jour. Ça veut dire qu’on s’en va dans la bonne direction et que le couvre-feu donne des résultats. Il y a moins de contacts et donc, moins de contagion. Cette mesure fonctionne très bien. Je veux remercier les Québécois, dont la grande majorité respecte le couvre-feu. On peut penser que dans les prochaines semaines, le nombre d’hospitalisations va baisser », a déclaré le premier ministre.



Interventions policières

«Je remercie aussi les policiers qui n’ont pas un travail facile à faire. On leur a demandé d’être un peu plus stricts. En ayant un couvre-feu à 20 h, ça devient difficile à quelqu’un d’expliquer qu’on est un groupe réuni dans une maison passé 20 h. Il y a un débat qu’on entend concernant les itinérants. J’ai été touché par le décès de monsieur Ancré. Ce n’est pas normal dans une société riche comme la nôtre que quelqu’un meurt dans une toilette chimique. J’offre mes condoléances à la famille et à toute la communauté innue », a mentionné monsieur Legault.


« Les policiers connaissent très bien la réalité des itinérants. Ils le connaissent souvent un par un. Les policiers ne s’amusent pas à donner des contraventions aux itinérants pour rien. Ils comprennent que les itinérants n’ont pas les moyens de payer des contraventions. Leur objectif, c’est plutôt de tout faire pour les amener au chaud. J’ai un devoir, une responsabilité de trouver un équilibre pour permettre aux policiers d’appliquer des mesures comme le couvre-feu, pour sauver des vies et sauver notre réseau de la santé. Nous avons ajouté. Des centaines de places d’hébergement et nous allons en annoncer d’autres. On en vaccine. Le gouvernement fait tout son possible pour qu’on aide les itinérants », a soutenu François Legault

« Je trouve ça très malheureux de voir certaines personnes essayer de nous diviser; de dire qu’il y a des bons et des méchants, ceux qui aiment les itinérants et ceux qui ne les aiment pas. Bien non!   On veut tous aider les itinérants. C’est complexe. Ce n’est pas le temps de se diviser, mais le temps de travailler ensemble », a affirmé le premier ministre.



États-Unis

« Parlant de diviser, je veux dire un mot sur Washington. Je pense qu’on a eu un beau message d’espoir. Les Américains sont divisés. Il y a beaucoup de tensions. Je souhaite aux Américains qu’avec leur nouveau président, monsieur Biden, que le peuple américain trouve la façon d’apaiser ces tensions et de retrouver un certain optimisme. Ce serait bon pour le Québec et pour le monde entier. On souhaite qu’il y ait moins de division et que tout le monde travaille ensemble sur des objectifs communs », a fait savoir le chef du gouvernement.


« La vaccination est terminée dans tous les CHSLD, pour la première dose. On s’en va dans la bonne direction, mais, nous avons encore beaucoup de chemin à parcourir. Le chiffre qui sera à surveiller dans les prochaines semaines, c’est celui du nombre d’hospitalisations. On est rendus aujourd’hui à 1 453 patients-COVID-19 dans nos hôpitaux. C’est beaucoup trop élevé pour qu’on puisse arrêter de faire du délestage et même pour qu’on commence à faire du rattrapage. Je veux dire aux Québécois qu’attendre pour une chirurgie ou un traitement, je comprends que c’est angoissant de savoir qu’on va avoir une chirurgie, mais qu’un ne sait pas la date. Que c’est constamment reporté. Mais tant que le nombre d’hospitalisations est si élevé, il ne faut pas penser qu’on va tout rouvrir dans les prochaines semaines », a prévenu monsieur Legault.

Patients

« Soyons patients. Je sais qu’on est tanné, mais il faut se concentrer à protéger les personnes de 65 ans et plus qui représentent 80% des hospitalisations et 95% des décès dus à la COVID ont 65 ans et plus. C’est là qu’il faut concentrer nos efforts. Et quand je dis faire des efforts, je vous demande de penser au personnel de la santé qui est épuisé. Ça fait 11 mois que le personnel de la santé est au front. Si vous vous demandez comment tricher les consignes, pensez aux infirmières et aux autres membres du personnel de la santé », a constaté le premier ministre.

Ce dernier répète sa demande au gouvernement fédéral d’interdire les vols et voyages internationaux qui ne sont pas essentiels. Il craint un effet similaire à celui du retour du congé scolaire l’an dernier. « On est ouvert à d’autres alternatives. Il faudrait que tous les voyageurs qui reviennent au pays soient mis en quarantaine dans une chambre d’hôtel, pour 14 jours; que ce soit supervisé et que les chambres soient payées par les voyageurs, pendant deux semaines. »


Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×