Nouvelle de 17 h Plus que quatre matchs dans la bulle rimouskoise

Plus que quatre matchs dans la bulle rimouskoise

L’Océanic affronte Québec, samedi, et Shawinigan, dimanche

L’environnement protégé du Colisée Financière Sun Life présentera ses quatre derniers matchs en fin de semaine.

Il y aura deux parties, samedi, et deux autres, dimanche, à 12 h et 16 h, de manière à ne pas jouer en même temps que le Super Bowl, dimanche soir, même s’il n’y a pas de spectateurs dans les amphithéâtres. 



L’Océanic affrontera les Remparts, samedi, et les Cataractes, dimanche. À 16 h, les deux fois. Pour ainsi terminer une séquence de six parties en neuf jours comme pour les trois autres équipes impliquées dans cette bulle. 

« Six matchs en neuf jours, ça donne peu de répit. Aujourd’hui, les gars ont pris ça un peu plus relax, il y aura un court entrainement cet après-midi. On continue de recharger les batteries en vue du match de demain », a expliqué Serge Beausoleil en point de presse sur l’heure du midi.


Après la bulle de Rimouski, l’Océanic vivra dans celle de Québec à compter de vendredi prochain pour une séquence de trois parties en cinq jours. Plutôt qu’à Victoriaville comme initialement prévu en raison de quatre cas positifs de COVID-19 chez les Tigres. 

« La ligue s’est virée de bord rapidement et a s’est adaptée à la situation. Il faut être très créatif. Tout le monde travaille dans le même sens. Ce sont des situations extraordinaires. Je trouve qu’on est très privilégié de pouvoir jouer au hockey », souligne Beausoleil. 



Après les bulles du 12 au 18 février à Québec et Shawinigan, la LHJMQ prévoit deux autres séquences d’environnements protégés: du 27 février au 7 mars regroupant quatre équipes pour six rencontres, puis du 18 au 25 mars, avec trois équipes qui joueront chacune quatre parties. Des organisations comme Val-d’Or et Baie-Comeau ont levé la main pour accueillir une bulle et seront considérées.  

À Rimouski, l’Océanic aimerait être l’hôte d’une nouvelle bulle à quatre équipes, du 27 février au 7 mars.  


Joueur-étudiant

La LHJMQ a dévoilé l’identité de ses 18 joueurs-étudiants du mois de janvier. Le récipiendaire chez l’Océanic est le défenseur Philippe Casault. Il est inscrit au programme Informatique et systèmes d’information à l’Université Athabaska. Cette institution, située en Alberta, se spécialise dans la formation à distance. 


Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×