Actualités Politique Alain Dion demeure à la présidence du PQ

Alain Dion demeure à la présidence du PQ

Le mot d’ordre est de rebâtir le camp du «oui»

L’assemblée générale du Parti Québécois de la circonscription de Rimouski a eu lieu virtuellement hier, dans le respect des consignes sanitaires.

« Outre l’élection de l’exécutif local, l’assemblée générale annuelle a permis à la fois de faire le bilan de la dernière année, d’échanger sur les actions locales à mener au cours des prochains mois et de présenter aux membres de la circonscription le Projet national, dévoilé au conseil national de novembre 2020 », précise un communiqué du Parti.



Le nouvel exécutif de la circonscription de Rimouski est composé d’Alain Dion, à la présidence, et de Jenny Brisson, conseillère, Johanne Deschênes, conseillère, Philippe Beaulac, conseiller, Roger Harvey, conseiller, Marc-André Ross, conseiller et de Steven Corriveau-Guimond, conseiller intérimaire.

Le chef du Parti Québécois, Paul St-Pierre-Plamondon, était présent afin d’adresser un message rassembleur aux membres. « Je vous invite à faire partie du mouvement et de contribuer à rebâtir le camp du OUI, c’est une étape importante et surtout, passionnante », a-t-il déclaré aux personnes présentes.


Le Projet national

Pour le président du comité exécutif local, Alain Dion : « Les prochaines semaines se dérouleront sous le signe de l’action au PQ Rimouski. Dans un premier temps, nous recueillerons les commentaires et les suggestions de nos membres au sujet du Projet national, le nouveau texte présentant les objectifs et les moyens que le PQ compte mettre en place afin de réaliser notre projet d’indépendance nationale. Nous souhaitons enrichir ce document, lui donner une couleur régionale et nos membres seront au cœur de ces débats. Nous reprendrons également notre travail militant  en organisant différentes activités afin de faire la promotion de l’indépendance. »



Base solide

« Les membres du nouvel exécutif se partageront de nombreux dossiers, notamment les relations avec les membres et avec la communauté, le financement et l’organisation. Notre base militante est solide, les personnes élues seront présentes sur le terrain, sur les réseaux sociaux et bien sûr sur les plateformes d’échanges permettant de respecter les règles sanitaires actuelles tout en continuant le travail militant. Tout comme le chef du parti, nous sommes toutes et tous très motivés à rebâtir le camp du OUI », a déclaré Alain Dion.



Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×