Divertissement Le Théâtre du Bic relance ses activités

Le Théâtre du Bic relance ses activités

Le Théâtre du Bic pourra à nouveau ouvrir ses portes le 26 février et offrir une programmation remaniée. 

Malheureusement, plusieurs spectacles devaient avoir lieu avant le 26 février et certains ont dû être annulés, soit « Zéro »,  « Hidden Paradise » et
« La Cartomancie du Territoire ».



« L’équipe a travaillé fort pour rendre possible la présentation de la programmation et se réjouit donc de pouvoir retrouver son public avec de beaux moments à lui offrir ainsi que quelques activités qui s’ajouteront au fil du temps », précise un communiqué du Théâtre.

Spectacles


« 21 » (webdiffusion)

En attendant de se retrouver en personne, l’équipe a sauté sur l’occasion pour offrir le visionnement gratuit par webdiffusion de l’excellente pièce « 21 », de Rachel Graton. Le 17 février 2021 à 19 h 30 (disponible pendant 48 heures)
Résumé : un huis clos criant de vérité remettant en question nos conditionnements



« Contrée corps »
Vue d’ici

26-27 février 2021 19 h
28 février 2021 15 h
Résumé : un voyage lent et contemplatif au fin fond de la saison froide, entre spectacle musical et création parlée

Avec Élise Argouarc’h, Antoine Létourneau-Berger et Cylia Themens


« Peau d’vache, le court-métrage théâtral »
Théâtre les gens d’en bas

26 février au 7 mars 2021
Sur la plate-forme Quoi-vivre Rimouski

« Mon voyage en Amérique »
Fil 2018

13 mars 2021 14 h 30 et 19 h
L’histoire de Kim Yaroshevskaya racontée par Pascale Montpetit

Autres événements

Plusieurs événements se préparent également en les murs du théâtre. Différents artistes seront au Théâtre du Bic afin d’entamer ou de poursuivre un travail de création. Ces résidences pourraient se concrétiser en activités offertes au public. Le public en sera informé.

Résidence de création de Paul-André Fortier
Avec le comédien Étienne Pilon, et à partir d’un texte original de Tristan Malavoy, le chorégraphe Paul-André Fortier explorera une proposition corps-texte pour la scène.

Résidence d’écriture du Centre des auteurs dramatiques (CEAD).
Trois autrices et un auteur de théâtre jeune public seront en résidence d’écriture en mars prochain. Produite par le CEAD en collaboration avec le Théâtre les gens d’en bas et l’Auberge du Mange-Grenouille, cette résidence sera un moment privilégié d’écriture et d’échange sur les textes. 

Ateliers d’écriture avec Charles Fournier

Auteur et comédien, Charles Fournier est en processus d’écriture pour son projet Ne priez pas pour nous. Il a rencontré des jeunes de l’école Le Grand Défi et de l’organisme Je Raccroche pour entendre leur vérité. Parallèlement à son projet d’écriture, il animera des ateliers d’écriture dramatique pour ces jeunes qui verront leurs textes se transformer en un objet théâtral. À suivre…

Nomination

Le Théâtre les gens d’en bas annonce la nomination de Marie-Hélène Caron au nouveau poste de Directrice marketing et communications au sein de l’organisme. 

Il s’agit d’un retour aux sources pour celle qui a travaillé pendant plus de 10 ans pour le TGB, dont cinq ans à la direction technique.

En 2011, elle amorce des études au Baccalauréat en relations industrielles à l’Université de Montréal. En 2019, elle revient dans sa région natale pour occuper le poste d’Agente de développement et de communications, en remplacement de Cynthia Boudreau, alors en congé de maternité. Ayant toujours soif d’apprendre, Marie-Hélène poursuit actuellement un certificat en relations publiques et une formation en marketing numérique.

« Sa rigueur, son dynamisme et sa grande créativité en font un atout de taille pour le TGB et elle complète de merveilleuse façon une équipe des plus solides », estime l’organisation.


Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×