Nouvelle de 19 h Denis Tardif poursuit son travail de député

Denis Tardif poursuit son travail de député

Même s’il est toujours exclu du caucus de la CAQ depuis que des images l’ont montré dans un bar ne respectant les mesures liées à la pandémie de la COVID-19, le député de Rivière-du-Loup-Témiscouata, Denis Tardif, poursuit son travail de député et il continue de participer aux travaux parlementaires.

Le député Tardif dit observer les travaux en chambre. Il enregistre ses votes à distances tous les matins avant le début des travaux en chambre. Il a aussi présenté des motions conjointement avec d’autres députés et participé à des briefings techniques sur deux projets de loi afin de continuer son rôle législatif.



Une tournée virtuelle

Denis Tardif a entamé, le 11 janvier, une tournée virtuelle auprès des acteurs municipaux, des organismes communautaires et des gens d’affaires de sa circonscription pour connaître la situation actuelle liée à la crise sanitaire et sur les priorités des différents acteurs pour l’année à venir.


« En cette année d’élection municipale, il y a beaucoup d’action dans les conseils municipaux. C’est important de les soutenir pour en réaliser le plus possible afin de développer les milieux de vie localement », indique le député qui a rencontré 33 conseils municipaux et les trois préfets pour mettre à jour les priorités pour 2021.

« C’est excessivement important pour moi de travailler en coopération avec le milieu municipal pour faire avancer des projets locaux. Ils sont tous très proactifs afin de réaliser les projets déjà en marche d’ici la fin de l’année », précise-t-il.



CPE et zone d’innovation

En plus des municipalités, le député a rencontré le ministre de la Famille afin de faire le point sur la situation du développement des CPE. M. Tardif a envoyé une lettre d’appui au ministre des Finances afin de soutenir M. Lacombe pour développer plus de places en installation dans notre région. Dans un autre dossier, il a consulté le MEI afin de connaître les prochaines étapes dans le dossier de la zone d’innovation de Rivière-du-Loup.


La tournée a aussi permis au député de rencontrer des organismes regroupant les gens d’affaires de la circonscription et des organismes œuvrant dans le milieu communautaire et offrant des services aux familles et aux personnes touchées par la pandémie.

Motivé à travailler

« Ces rencontres me motivent à continuer de travailler et à regarder vers l’avant pour développer notre milieu et stimuler l’innovation des entrepreneurs et des organismes. Notre circonscription est pleine d’entrepreneurs et d’organismes dynamiques très impliqués dans leur milieu », ajoute le député Tardif.

Rappelons que les trois MRC de la circonscription demandent au bureau du premier ministre François Legault de réintégrer Denis Tardif dans le caucus de la CAQ.


Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×