Actualités Éducation Près d’un tiers des élèves perturbés par la crise sanitaire

Près d’un tiers des élèves perturbés par la crise sanitaire

Près d’un tiers des élèves perturbés par la crise Sanitaire

Un sondage Léger mené pour le Réseau québécois pour la réussite éducative (RQRÉ) et ses partenaires, dont COSMOSS Bas-Saint-Laurent (Communauté ouverte et solidaire pour un monde outillé, scolarisé et en santé) révèle que près d’un an après le début de la pandémie, 70 % des parents québécois estiment que leurs enfants se sentent motivés face à leur cheminement scolaire.

COSMOSS tient à partager ces informations à l’occasion du coup d’envoi des Journées de la persévérance scolaire sur le thème « Un moment. Pour eux ».



Ce sondage Web a été réalisé entre le 18 et le 31 janvier dernier auprès de 1 566 parents d’enfants âgés de 6 à 18 ans.

Ce coup de sonde démontre toutefois que la motivation est plus basse chez les jeunes du secondaire (63 %), les jeunes de 17 et 18 ans (62 %) et ceux issus de familles dont le revenu est inférieur à 40 000 $ (63 %). 


Une voie parsemée d’embûches

Depuis le début de la rentrée scolaire, certains défis ont pu ébranler la motivation des jeunes. Plus de la moitié des parents (52 %) identifient l’absence de contacts avec les amis comme le principal enjeu. L’arrêt des activités, de sports et de loisirs est un défi pour 35 % d’entre eux. Les obstacles rencontrés semblent également différer selon l’âge.



Chez 40 % des jeunes de 17 et 18 ans, le principal défi est de demeurer motivés dans leurs études. Les difficultés reliées à l’apprentissage à distance nuiraient à la motivation scolaire pour 27 % d’entre eux.

Des parents préoccupés, mais engagés


Signe que la pandémie est difficile pour tous, les parents affirment avoir vécu aussi quelques défis importants pouvant avoir un impact sur le climat familial. Parmi ceux-ci se trouvent le stress et l’anxiété générés par la crise (40 %), un manque d’énergie et d’idées et le sentiment d’être débordés (34 %) ainsi que la difficulté de concilier la famille et le télétravail (24 %).

La très grande majorité des participants au sondage, soit 89 %, dit avoir pris un moment pour souligner les efforts de leurs enfants durant cette période. Élément important, 76 % des parents sentent qu’ils peuvent motiver leurs jeunes durant ce passage plus difficile et 63 % croient qu’ils disposent des ressources nécessaires pour accompagner leurs enfants.

Cette proportion descend cependant à 55 % pour les familles possédant un revenu familial de moins de 40 000 $. Finalement, la moitié des parents québécois, soit 52 %, croit que la pandémie va retarder les jeunes dans leur cheminement scolaire.

Autre élément important à souligner, 70 % des parents habitant dans les régions en zone orange ont le sentiment d’avoir un meilleur accès aux ressources et se montrent plus optimistes face à la réussite scolaire de leurs enfants.

Pour le président de la démarche COSMOSS, le sénateur Éric Forest, ces données montrent bien l’engagement majeur des parents dans la réussite scolaire de leurs enfants. « Les encouragements ont toujours été un facteur déterminant de réussite, mais ils le sont davantage en cette période qui demande tellement d’adaptation. Il est important de reconnaître et de souligner que les jeunes font preuve de courage et qu’ils travaillent très fort pour cheminer sur un parcours scolaire si exceptionnel. Plus que jamais, il faut prendre le temps de s’intéresser à eux, les encourager et leur assurer notre soutien comme parents, mais également comme collectivité », souligne monsieur Forest.

« Un moment. Pour eux. »

C’est dans ce contexte si particulier que les Journées de la persévérance scolaire (JPS) 2021 représente une importance inégalée pour les partenaires COSMOSS. Sur le thème « Un moment. Pour eux », plusieurs intervenants s’unissent pour offrir des activités mettant en lumière la persévérance des jeunes et les défis présents sur leur parcours académique. 

  • Plus de 250 classes du Bas-Saint-Laurent prennent part au grand rassemblement virtuel de motivation scolaire organisé par Laurent Duvernay-Tardif, le 17 février prochain. À cette occasion, le porte-parole des JPS aura des invités connus des jeunes et répondra à plusieurs de leurs questions.
  •  
  • Près de 70 intervenants du Bas-Saint-Laurent sont déjà inscrits à un Webinaire portant sur les défis des jeunes qui ont fait leur entrée dans les cégeps du Bas-Saint-Laurent.
  •  
  • Les efforts d’employeurs favorisant la conciliation études-travail seront soulignés dans plusieurs territoires de MRC, et ce, parallèlement à une série d’événements et activités reconnaissant la ténacité des jeunes. Pour encourager ces derniers, près de 190 trousses de visualisation de leur réussite ont également été distribuées dans des écoles ou des organismes de la région.  

On peut en savoir plus sur cosmoss.qc.ca .


Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×