Nouvelle de 18 h Le Québec est à l’avant-garde avec la démarche ville/municipalité amie des aînés

Le Québec est à l’avant-garde avec la démarche ville/municipalité amie des aînés

La ministre responsable du Bas-Saint-Laurent, Marie-Eve Proulx annonce qu’à la suite de l’appel de projets 2020-2021 du programme de soutien à la démarche Municipalité amie des aînés (MADA), un financement de 54 700$ a été accordé à quatre municipalités du Bas-Saint-Laurent afin de favoriser l’émergence d’environnements bâtis et sociaux propices au vieillissement actif.

L’appel de projets s’est déroulé du 31 août au 21 octobre 2020.



 Les projets retenus sont des municipalités suivantes :

• Saint-Athanase, pour un montant de 12 300 $ ;


• Saint-Elzéar-de-Témiscouata, pour un montant de 12 300 $ ;

 • Rimouski, pour un montant de 17 800 $ ;



 • Rivière-Bleue pour un montant de 12 300 $.

Le Programme de soutien à la démarche MADA est affilié à l’Organisation mondiale de la santé (OMS) dans le cadre du Réseau mondial OMS des villes et des communautés amies des aînés. Plus de 1000 municipalités et MRC participent à la démarche MADA sur le territoire québécois. Ainsi, plus de 93,5 % des citoyens du Québec habitent actuellement dans une municipalité ou une MRC en démarche MADA.


À l’avant-garde

L’OMS considère que le Québec est la société la plus avancée au monde quant à l’application de l’approche « amie des aînés » et qu’il joue un rôle de leader mondial dans la mise en œuvre de solutions innovantes pour favoriser le vieillissement actif.

Les montants octroyés s’inscrivent dans le cadre du volet 1 du programme. Celui-ci a pour but de soutenir les municipalités, les MRC et les communautés autochtones qui entreprennent une démarche MADA, en vue de réaliser une politique et un plan d’action qui répondent aux besoins des aînés et qui visent à améliorer leurs conditions de vie.

Ce volet prévoit :

• une aide financière déterminée en fonction de la taille de la municipalité ;

• un accompagnement technique incluant, entre autres, l’aide-conseil et les recommandations sur tous les aspects relatifs à la démarche MADA.

Épanouissement et vieillissement actif

« Notre gouvernement est très fier de soutenir les communautés québécoises dans leurs projets afin de favoriser le plein épanouissement et le vieillissement actif de nos personnes âgées. Nous souhaitons créer des environnements sains, sécuritaires et accueillants pour nos aînés ainsi que leur entourage. Je remercie tous les acteurs municipaux qui se sont engagés dans cette démarche avec nous, au bénéfice de toute la collectivité », dit Marguerite Blais, ministre responsable des Aînés et des Proches aidants.

« Les projets soutenus démontrent l’engagement des gens d’ici à prioriser le mieux-être des aînés. Nous avons besoin d’initiatives comme celles-ci qui assurent la sécurité et le dynamisme des milieux de vie. Les communautés auront accès à des lieux qui favorisent leur épanouissement, et ce, de manière durable » soutient madame Proulx.

Au Québec

Dans l’ensemble du Québec, ce sont 48 projets qui ont été retenus et qui se partageront un montant total de 1 273 200 $, dont 1 099 500 $ en subventions accordées directement aux municipalités et aux MRC. Répartis dans 14 régions du Québec, ces projets se situent dans 92 municipalités et MRC.


Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×