oceanic
Actualités > Politique > Moins de responsabilités pour la ministre assignée à la région
Politique

Moins de responsabilités pour la ministre assignée à la région

Marie-Eve Proulx (Photo: archives)

La ministre responsable du Bas-Saint-Laurent, la députée de Côte-du-Sud, Marie-Ève Proulx, se voit retirer certaines responsabilités à la suite de l’annonce par le premier ministre du Québec, François Legault, ce mercredi, de certains ajustements au sein de son Conseil des ministres.

Madame Proulx se voit retirer la responsabilité de la Gaspésie-Iles-de-la-Madeleine qui est plutôt attribuée à Jonathan Julien.

Benoit Charette est nommé, en plus de ses fonctions actuelles, ministre de la Lutte contre le racisme. Cette nomination fait suite à une recommandation du rapport du Groupe d’action contre le racisme (GACR), déposé en décembre dernier. Christopher Skeete, député de Sainte-Rose, devient son adjoint parlementaire.

Métal du Golfe_VF

« Également, Lucie Lecours, députée de Les Plaines, est nommée ministre déléguée à l’Économie, afin d’épauler monsieur Fitzgibbon et madame Proulx dans la plus importante relance économique que vivra le Québec depuis des décennies », précise un communiqué du cabinet du premier ministre.

« Je remercie la région de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine pour la place et l’accueil que vous m’avez accordés. Tous les élus et acteurs du milieu avec qui j’ai travaillé sont impliqués et dynamiques. Je suis persuadée que mon collègue Jonathan Julien saura porter vos préoccupations », a indiqué madame Proulx sur son compte Twitter.

Privilège

« C’est un privilège pour moi d’être nommé à titre de ministre responsable de la région de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine. Je suis conscient du potentiel lié au développement énergétique de la région et je compte bien, comme ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles, travailler avec la communauté pour mettre à profit ce potentiel. Je suis honoré de ces nouvelles fonctions et je m’engage à être présent dans la région de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine pour travailler avec les élus et la population au développement socioéconomique et à la valorisation du territoire », commente Jonathan Julien.

Le retrait d’une des responsabilités de madame Proulx devrait satisfaire certains intervenants politiques locaux qui souhaitaient qu’elle puisse se concentrer davantage sur le Bas-Saint-Laurent.

Facebook Twitter Reddit