Nouvelle de 17 h Les jeunes repensent le Québec après la pandémie

Les jeunes repensent le Québec après la pandémie

Alors que les 18-35 ans subissent plus lourdement les contrecoups économiques et sociaux de la pandémie, plusieurs centaines de jeunes de tous les horizons ont répondu présents à l’appel de Force Jeunesse, avec près de 1 200 inscriptions, pour participer à la première édition virtuelle des Rencontres Maîtres chez Vous (MCV), vendredi et samedi.

Organisé depuis 15 ans, cet évènement représente le plus important rassemblement jeunesse depuis le début de la pandémie au Québec. Parmi les participants et conférenciers invités, notons le ministre de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie du Canada, François-Philippe Champagne, le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale du Québec, Jean Boulet, le ministre du Patrimoine canadien, Steven Guilbault et la nouvelle cheffe du Parti Vert du Canada, Annamie Paul.



Préoccupés par les contrecoups de la crise sur leur génération, les participants ont échangé sur les changements sociaux provoqués par la pandémie, mais aussi les enjeux laissés de côté depuis un an, tels que la lutte aux changements climatiques.

« Les jeunes ont été affectés de plein fouet par la pandémie et les Rencontres Maîtres Chez Vous représentent une opportunité en or pour faire raisonner leurs messages auprès de personnalités influentes. Nous devons être entendus et être parties prenantes des débats de société », déclare le président de Force Jeunesse, Simon Telles.


Cinq conférences et deux jours de réflexions

À travers cinq conférences sur deux jours de réflexions, débats et discussions, les panélistes ont notamment abordé les impacts du télétravail sur la santé mentale des travailleurs et travailleuses d’aujourd’hui et de demain, ainsi que des mesures qui permettront une relance économique plus verte, comme l’écofiscalité.



Une revue de l’année politique, animée par l’éditorialiste en chef de La Presse, Stéphanie Grammond, a permis de discuter des défis de nos décideurs.

« Manifestement, la pandémie n’aura rien enlevé de l’ambition, de l’énergie et du désir de s’impliquer pour former le Québec de demain. Plusieurs centaines de jeunes de tous les horizons ont répondu à notre invitation, ce qui démontre leur volonté de contribuer à la relance économique », indique la vice-présidente exécutive de Force Jeunesse, Gabrielle Morneau El-Hajal.



Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×