Nouvelle de 19 h L’Auberge du Mange Grenouille change de main

L’Auberge du Mange Grenouille change de main

Après 30 ans à la tête de l’Auberge du Mange Grenouille, au Bic, Carole Faucher et Jean Rossignol passent la main à un autre couple de passionnés pour opérer ce joyau touristique du Bas-Saint-Laurent.

Mélissa Gagné et Mathieu Deschênes sont tombés en amour avec les lieux, eux qui connaissent bien l’industrie de l’hébergement pour avoir notamment travaillé au Château Frontenac à Québec. « On voulait avoir notre propre entreprise dans le domaine de l’hôtellerie. Nous avons entendu dire que le Mange Grenouille était à vendre. Nous sommes venus rencontrer Carole et Jean. Nous avons visité les lieux et la magie a opéré. Nous sommes sur place depuis le mois d’avril 2020. La transaction a été officialisée lundi », mentionne Mélissa, qui est originaire de Matane. Son conjoint vient de Rivière-du-Loup. Les deux sont enchantés de revenir dans la région.



Mélange de continuité et de changements

Jean Rossignol et Carole Faucher lors de l’ouverture de l’Auberge le 13 juin 1990. (Photo Facebook)

Les nouveaux propriétaires prévoient assurer une continuité pour ce qui est du côté ludique et chaleureux de l’établissement, mais apporter quelques changements en cuisine avec la venue d’une toute nouvelle équipe pour le début de la saison, le 7 mai. « Nous allons continuer d’offrir des saveurs et des produits de la région. Nous ferons une ouverture en douceur du restaurant pour permettre à la population de nous redécouvrir », précise Mme Gagné.


Entre bonnes mains

Les anciens propriétaires, Carole Faucher et Jean Rossignol, ont fait leur adieu sur la page Facebook de l’Auberge. « Notre émotion est grande au moment de vous écrire ces quelques lignes afin de vous remercier pour votre respect, votre amitié et votre reconnaissance sans cesse renouvelés. Nous voulons vous dire merci pour tous ces beaux moments d’humour et de tendresse partagés. Merci de nous avoir témoigné votre soutien et de nous avoir gratifiés de votre magnifique et inoubliable présence au fil de ces 31 merveilleuses années de passion à cultiver cet unique métier d’aubergiste ».



« Il est maintenant temps pour nous de partir vers de nouvelles aventures. Nous vous quittons le cœur léger et heureux, plein de fabuleux souvenirs en vous laissant entre de bonnes mains. Tous nos vœux de bonheur et de bonne continuité accompagnent nos nouveaux aubergistes, Mélissa et Mathieu, deux belles personnes issues de la région, dans la jeune trentaine, comme nous à l’époque », précisent-ils.



Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×