Actualités > Société > Le fédéral publie le premier rapport annuel du Conseil consultatif national sur la pauvreté
Société

Le fédéral publie le premier rapport annuel du Conseil consultatif national sur la pauvreté

Le fédéral croit que c’est grâce à des programmes comme celui de l’Allocation canadienne pour enfants que 367 000 enfants sont sortis de la pauvreté au Canada depuis 2015. (Photo: Unsplash photos)

Le ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social du gouvernement fédéral, Ahmed Hussen, a déposé ces derniers jours le premier rapport sur les progrès du Canada réalisés en matière de lutte à la pauvreté : « Pour mieux comprendre : Le premier rapport du Conseil consultatif national sur la pauvreté. »

En 2018, le gouvernement du Canada a pris l’engagement sans précédent de réduire la pauvreté au moyen de la politique « Une chance pour tous : la première Stratégie canadienne de réduction de la pauvreté. »

La stratégie de réduction de la pauvreté fixait des cibles concrètes en la matière et instaurait le seuil officiel de la pauvreté au Canada, permettant ainsi de mesurer la pauvreté et de suivre les progrès réalisés vers l’atteinte des cibles.

Métal du Golfe_VF

Cette stratégie visait également à mettre sur pied un Conseil consultatif national sur la pauvreté ayant pour mandat de fournir des conseils indépendants au gouvernement, de présenter un rapport annuel sur les progrès réalisés en vue de l’atteinte des cibles gouvernementales et de poursuivre le dialogue avec les Canadiens sur la pauvreté.

« Le rapport déposé hier permet d’affirmer que si les progrès réalisés pour réduire la pauvreté se maintiennent, le gouvernement du Canada atteindra ses cibles générales. Il mentionne également que les conséquences de la COVID-19 sur la pauvreté ne sont pas encore officiellement connues et qu’il y a plus à faire pour s’assurer que tous les Canadiens ont une chance réelle et juste de réussir. Le Conseil y formule en outre ses principales recommandations sur la manière d’accroître les efforts de réduction de la pauvreté et d’ainsi s’assurer d’atteindre la cible prévue pour 2030. Les recommandations portent notamment sur : le maintien des mesures existantes de réduction de la pauvreté, des mesures de lutte contre la pauvreté conçues spécifiquement pour les Autochtones, des collectes de données plus inclusives à l’appui d’une meilleure prise de décisions, l’intégration d’une perspective d’équité dans l’élaboration des politiques visant à répondre aux besoins des groupes marginalisés, et la collaboration avec les provinces et les territoires pour tisser un solide filet social qui prévoit des prestations à la mesure du seuil officiel de la pauvreté au Canada », estime le gouvernement.

Engagements

Celui-ci a récemment pris un certain nombre d’engagements qui lui permettront, espère-t-il, d’atteindre ses cibles de réduction de la pauvreté. Par exemple, le gouvernement continue de consacrer des fonds au logement abordable, il mène une campagne de création d’emplois, il appuie des initiatives visant à améliorer la sécurité alimentaire, et il prévoit une nouvelle stratégie d’avantages sociaux et d’emploi pour les Canadiens handicapés.

Le fédéral croit que c’est grâce à des programmes comme celui de l’Allocation canadienne pour enfants que 367 000 enfants sont sortis de la pauvreté au Canada depuis 2015. Le gouvernement du Canada se dit déterminé à poursuivre ses efforts pour réduire la pauvreté. Ce rapport orientera les politiques, les programmes et la prestation de services du gouvernement.

Commentaire

« Bien qu’il soit encourageant de savoir que nos progrès pour réduire la pauvreté nous conduisent dans la bonne direction, nous savons qu’il reste du travail à faire. Notre gouvernement demeure fermement résolu à atteindre ses cibles en ce qui a trait à la réduction de la pauvreté et à tout faire pour que chaque Canadien ait une chance réelle et juste de réussir. Je remercie le Conseil consultatif national sur la pauvreté pour son travail. Ce rapport guidera nos prochains gestes pour reconstruire un Canada meilleur, plus fort et plus inclusif », indique le ministre la Famille, des Enfants et du Développement social, Ahmed Hussen

« Le Conseil consultatif national sur la pauvreté est fier de présenter son premier rapport. De 2015 à 2018, le Canada a réalisé d’importantes avancées dans la réduction de la pauvreté, réduisant de 24,1 % le taux de pauvreté au pays. Cependant, nous sommes maintenant au cœur d’une pandémie mondiale dont les effets sur les personnes vivant dans la pauvreté n’ont pas encore été pleinement mesurés. Nos interventions en réponse à la pandémie nous ont permis à tous de voir ce qui est possible, ce que nous sommes en mesure d’accomplir en tant que pays si nous prenons soin les uns des autres. La pauvreté mérite une réponse similaire », renchéritScott MacAfee, président du Conseil consultatif national sur la pauvreté.

En résumé

  • La Loi sur la réduction de la pauvreté a reçu la sanction royale en juin 2019. La loi établit le seuil officiel de la pauvreté au Canada, fixe les cibles de réduction de la pauvreté et entérine le Conseil consultatif national sur la pauvreté.
  • La loi officialise l’engagement du gouvernement à réduire la pauvreté et en fait une priorité durable.
  • La stratégie de réduction de la pauvreté vise une réduction de 50 % d’ici 2030 d’après les données de 2015, ce qui est conforme à l’Objectif de développement durable des Nations Unies pour mettre fin à la pauvreté.
  • Les membres du Conseil ont été choisis dans le cadre d’un processus de sélection ouvert, transparent et fondé sur le mérite. S’y trouvent des Autochtones, des personnes ethnicisées et des gens ayant vécu dans la pauvreté, afin que le Conseil reflète la diversité du Canada, tant sur le plan des genres, des régions et des langues officielles.

Pour en apprendre davantage, suivez ce lien.

Facebook Twitter Reddit