Nouvelle de 18 h Plus de 50% des travailleurs souffrent de détresse psychologique en raison de...

Plus de 50% des travailleurs souffrent de détresse psychologique en raison de la pandémie

La pandémie de la COVID-19 et les mesures sanitaires mises en place par le gouvernement pour limiter sa propagation causent de la détresse psychologique chez plus de 50 % des travailleurs.

Face à ce constat, le Mouvement Santé mentale Québec vient de regrouper dans une Trousse COVID un ensemble d’outils pour aider les travailleurs qui vivent de la détresse psychologique en cette période de pandémie.



La Trousse COVID est offerte gratuitement et propose 7 astuces pour se recharger. Cette initiative numérique www.trousse7astuces.ca, réalisée avec le soutien du ministère de la Santé et des Services sociaux s’adresse à la fois aux gestionnaires et aux employés. Elle repose sur sept principaux facteurs de protection en santé mentale validés par la communauté scientifique : agir, ressentir, s’accepter, se ressourcer, découvrir, choisir et créer des liens.

« Tout le monde a une santé mentale »


« La trousse se veut un outil pour guider les travailleurs qui vivent de la détresse psychologique. Le télétravail peut être une cause de détresse pour plusieurs. Le travail est pour plusieurs une rare occasion de socialiser, surtout pour les gens qui habitent seuls. Il y a aussi le stress de perdre son emploi, le confinement, le couvre-feu. Tout ça a évidemment des impacts sur la santé mentale des gens. La pandémie rappelle que tout le monde a une santé mentale et qu’il faut y apporter autant d’attention qu’à la santé physique », explique l’intervenante en promotion et prévention chez Santé mentale Québec – Bas-Saint-Laurent, Kyliane Guay.

Capsules vidéo et balados



Mme Guay indique que la Trousse COVID propose des capsules vidéo de David Goudreault, porte-parole du Mouvement. « Une alternative ludique aux traditionnels webinaires. Les travailleurs n’ont pas le temps de participer à des webinaires. Nous avons voulu proposer quelque chose de plus accessible pour eux. Il y a aussi des fiches d’animation, des balados, un outil nous permettant de savoir où nous en sommes aujourd’hui avec nos 7 astuces ainsi que des services à la carte proposés par le Mouvement Santé mentale Québec et ses groupes membres. Nous pensons que ces outils devraient permettre de découvrir de nouvelles manières de faire pour favoriser le mieux-être au travail », mentionne-t-elle.

L’intervenante précise que les demandes d’aide sont en hausse dans la région, comme ailleurs au Québec et que la santé mentale de ses membres s’est détériorée avec la pandémie. « Leur état de vulnérabilité s’est aggravé », constate-t-elle.


Mme Guay explique qu’il faut être membre pour participer aux activités de l’organisme, mais que tout le monde peut obtenir du soutien téléphonique en appelant l’organisme.


Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×