Actualités Océanic L’Océanic surprend les puissants Foreurs

L’Océanic surprend les puissants Foreurs

Victoire de 2-1 face au meilleur club junior au pays

L’Océanic a livré sa meilleure performance collective de la saison quand il a pris la mesure des Foreurs de Val-d’Or par la marque de 2-1, jeudi soir, dans l’environnement protégé du Colisée Financière Sun Life.

Les Foreurs ont largement dominé les dix premières minutes, profitant notamment de trois jeux de puissance. Il n’y a eu qu’un but en première, celui de Samuel Poulin dans une période dominée 14-4 par les Foreurs.



Adam Raska a inscrit le but de la victoire. (Photo : Océanic / Folio Photo – Iften Redjah)

L’Océanic a ensuite fait jeu égal avec son adversaire. Il s’est inscrit à la marque à la 8e minute de jeu de la deuxième par l’entremise de Zachary Bolduc qui accumule les performances de qualité alors que les recruteurs de la LNH ont pu retrouver le chemin des amphithéâtres. Puis, en avantage numérique, c’est Adam Raska qui a donné les devants à l’Océanic 2-1 après avoir saisi une passe de Xavier Cormier lors d’un jeu de puissance. L’Océanic a joué une excellente période comme l’indiquent ses 15 lancers contre 8. Ce fut aussi le cas en troisième avec 14 lancers contre 10.

Un coach fier de sa troupe


Le club de 16e position dans le circuit a donc eu le dessus sur le meilleur qui était sur une séquence de 10 victoires. De quoi réjouir l’entraineur-chef Serge Beausoleil. 

Une douzaine de recruteurs d’équipes de la LNH ont assisté à la rencontre. (Photo : Océanic / Folio Photo – Iften Redjah)

« Je suis très fier des gars. On a joué un beau match d’équipe. Creed Jones a bien fait ça devant le filet et notre premier trio joue de la bonne façon. La chimie se crée de plus en plus entre eux et ils font des présences courtes. Bolduc, Cormier et Raska ont été extrêmement solides. J’ai de bons mots pour tout le monde ce soir », a commenté Serge Beausoleil. 



Insatisfait du jeu de son vétéran défenseur Anthony D’Amours dans le dernier match, l’entraineur-chef n’a pas tardé à saluer sa contribution dans la victoire. « Nos défenseurs ont joué un match A. Ils ont joué de la bonne façon. D’Amours a joué un solide de bon match. Biakabutuka et Hinds, qui avaient eu un match plus difficile mardi, ont rebondi de belle façon. »

Chez les Foreurs, Daniel Renaud a reconnu que son club n’avait pas réussi à poursuivre sur sa lancée du début de rencontre. « On a lancé 11 fois dans les 10 premières minutes de jeu et 18 dans les 50 minutes suivantes. Oui, on est sorti fort. Je pense que nos émotions ont pris le dessus quand on n’a pas marqué sur nos occasions de marquer. La leçon à retenir est qu’on ne peut pas se laisser emporter parce que tu manques des occasions », a dit l’entraineur-chef.


Creed Jones a repoussé 30 lancers. (Photo : Océanic / Folio Photo – Iften Redjah)

Creed Jones a été très solide devant son filet repoussant 30 lancers tout comme Jonathan Lemieux qui en a bloqué 31.  

En bref

Deux changements dans l’alignement de l’Océanic alors qu’Émile Lambert et Mathis Gauthier ont été retranchés au profit de Samy Paré et Philippe Casault…  Simon Maltais était l’autre joueur retranché… Prochain match de l’Océanic : samedi après-midi, 14 h, contre l’Armada… 


Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×