guycaron
Nouvelle de 18 h > L’Océanic perd un festival offensif
Nouvelle de 18 h

L’Océanic perd un festival offensif

Revers de 6-5 face à l’Armada
Le gardien Creed Jones a été déjoué à six reprises (Photo : Océanic / Folio Photo – Iften Redjah)

L’Océanic s’est fait généreux et en a payé le prix. Il est revenu de l’arrière à plusieurs reprises, mais s’est incliné en bout de ligne par la marque de 6-5 face à l’Armada de Blainville-Boisbriand, samedi après-midi, dans l’environnement protégé du Colisée Financière Sun Life.

Le gardien Creed Jones a connu un match difficile allouant six buts sur 26 lancers. À l’autre bout, Charles-Édouard Gravel en a accordé cinq sur les 33 lancers de l’Océanic, dont 19 dans la seule troisième période. 

Maison Marie-Élisabeth_233 000

« On a donné six buts aujourd’hui, ça fait 13 en deux matchs contre l’Armada. C’est beaucoup trop. On a donné trois mauvais buts et deux autres où notre gardien ne pouvait rien faire sur des couvertures de base que deux de nos gars échappent. Tant qu’à moi, on a donné cinq buts gratuits. Ça commence à faire beaucoup d’erreurs dans un match », a commenté Serge Beausoleil.

Encore une fois, le premier trio de l’Océanic a connu une excellente partie avec une récolte de 10 points. Zachary Bolduc a préparé quatre buts, Adam Raska a deux buts et une passe et Xavier Cormier, un but et deux mentions d’assistance. 

Sauf pour une mauvaise punition coûteuse à Raska en troisième, Beausoleil a souligné l’excellente sortie de son premier trio. « Ils ont encore une fois été très solides. Nonobstant tous les points qu’ils ont ce soir et comment ils patinent et comment ils jouent, ils passent carrément leur match en zone adverse présentement. Ensemble, les trois ont une connivence incroyable. Ils bougent bien la rondelle et créent de belles chances de marquer. Ils ont un match encore A +. »

Chez l’Armada, Bruce Richardson a bien accepté les deux points. « J’ai bien aimé nos deux premières périodes, la troisième, j’ai trouvé qu’on était pas mal sur les talons. La victoire, ce n’est pas le plus important. Ce sont les 40 premières minutes où on a bien joué, dans notre structure, dans notre identité, pour gagner de la bonne manière », a expliqué l’entraineur-chef.

Encore le premier but

L’Océanic a la vilaine habitude de concéder le premier but dans la rencontre. Cette fois, il n’a fallu que 22 secondes à Alexandre Joncas pour battre Creed Jones. Il s’agissait du 9e match de suite où l’Océanic concédait le premier but. Adam Raska a ensuite créé l’égalité pour les locaux avant que Simon Pinard ne saisisse son retour de lancer pour redonner les devants à l’Armada qui a dominé la période 10-4 dans le chiffre des lancers. 

L’Océanic a joué de chance en début de deuxième période quand Nathan Lavoie a redirigé le retour de lancer de Frédéric Brunet, crédité du but, dans le filet protégé par son gardien. Un premier but en carrière pour l’arrière recrue de 17 ans. Par contre, Christopher Merisier-Ortiz et Mathias Laferrière ont ensuite marqué pour donner les devants à l’Armada par deux buts après 40 minutes de jeu. 

Adam Raska, avec son deuxième, a réduit l’écart à un seul but, mais pas pour longtemps puisque Zachary Roy a surpris le gardien Jones. Ses coéquipiers n’ont pas abandonné, si bien que Xavier Cormier a marqué pour ramener le pointage à 5-4. Yaroslav Likhachev a ensuite bénéficié de la générosité de Jones, mais Jacob Mathieu a répliqué avec trois minutes à jouer et ça s’est terminé ainsi. 

En bref

Pas de changements dans l’alignement de l’Océanic alors qu’Émile Lambert, Mathis Gauthier et Simon Maltais ont été retranchés… L’attaquant de 17 ans, Alexandre Lefebvre, est le joueur étudiant du mois de février chez l’Océanic. Il étudie en secondaire 5 à l’Académie les Estacades… Prochain match de l’Océanic : dimanche soir, 19 h, contre les Voltigeurs… Ce sera alors la fin de ce troisième environnement protégé au Colisée Financière Sun Life…

Facebook Twitter Reddit