Nouvelle de 18 h Deux personnes sur trois avouent éprouver des problèmes de santé mentale

Deux personnes sur trois avouent éprouver des problèmes de santé mentale

Selon un sondage de la compagnie d’assurance et produits financiers Sun Life, près des deux tiers (60 %) des Canadiens ont des problèmes de santé mentale.

Cependant, un peu plus de la moitié (54 %) d’entre eux affirment ne pas avoir demandé de soutien médical.



« Notre pays est aux prises avec une crise de la santé mentale. Que ce soit un proche, un collègue, ou vous, les problèmes de santé mentale nous touchent tous, explique Chris Denys, vice-président principal, innovations, de la plateforme numérique Lumino Santé. Nous devons nous attaquer à ce problème ensemble. Les employeurs et les particuliers peuvent tous jouer un rôle pour que le Canada soit plus résilient. »

Les problèmes de santé mentale


L’anxiété (40 %) figure au sommet de la liste des problèmes de santé mentale, suivie du stress, de la dépression et des problèmes de dépendance. Le sondage de la Sun Life a permis de constater des différences entre les groupes pour ce qui est de la probabilité de vivre des problèmes de santé mentale.

  • Les femmes (62 %) et les personnes âgées de 18 à 34 ans (74 %) sont les groupes qui ont le plus de problèmes de santé mentale.
  • Les personnes de la génération Z, (soit les Canadiens ayant entre 18 et 23 ans) sont plus de deux fois plus à risque (16 %) d’éprouver des problèmes de dépendance que la moyenne nationale (7 %).

L’accès difficile aux soins est une des raisons pour lesquelles les Canadiens ne demandent pas l’aide dont ils ont besoin. Parmi les citoyens qui vivent un problème de santé mentale et qui n’ont pas demandé d’aide, près du tiers (31 %) estiment ne pas avoir besoin de soins médicaux. Selon les conclusions de l’étude, ils sont un quart (25 %) à affirmer ne pas en avoir les moyens, et près du quart (23 %) à avoir de la gêne à demander de l’aide.



Lumino Santé, une innovation de la Sun Life, est une plateforme numérique ayant enregistré plus de 1 million de recherches. Le nombre quotidien de recherches a doublé depuis le début de la pandémie.

Pour répondre à la demande


Pour répondre à l’augmentation de la demande, Lumino Santé ajoute à sa liste d’autres professionnels en santé mentale. En plus des psychologues, il sera possible de chercher des :

  • Travailleurs sociaux
  • Conseillers cliniciens
  • Psychothérapeutes

« Depuis le début de la pandémie, les Canadiens ont de la difficulté à avoir accès aux soins dont ils ont besoin. Notre plateforme élargie est un des moyens que nous mettons en place pour faciliter l’accès aux soins pour tous les Canadiens, précise M. Denys. Lumino Santé permet de chercher des professionnels de la santé, de consulter les évaluations faites par d’autres patients et de comparer les coûts. Nous avons conçu cette plateforme pour outiller les Canadiens et combattre les préjugés qui entourent les problèmes de santé mentale. »

La plateforme compte plus de 150 000 professionnels de la santé au Canada. Parmi eux, plus de 12 000 offrent des rendez-vous virtuels. Lumino Santé lance aussi une fonctionnalité qui permet de chercher des professionnels qui offrent la prise de rendez-vous instantanée. Ainsi, les Canadiens pourront entrer en contact plus facilement avec les professionnels appropriés.

À propos du sondage
L’analyse se fonde sur les résultats d’un sondage mené par Ipsos entre le 21 et le 25 janvier 2021. Un échantillon de 1 000 Canadiens de 18 ans et plus a été tiré du panel en ligne « Je-dis » d’Ipsos. Les données recueillies auprès des Canadiens ont été pondérées pour que l’échantillon soit représentatif de la population canadienne réelle selon la région, l’âge et le sexe. La précision des sondages en ligne Ipsos est mesurée à l’aide d’un intervalle de crédibilité. Dans ce cas-ci, si tous les Canadiens d’âge adulte avaient répondu au sondage, on évalue que sa précision oscillerait entre +/- 3,5 % à un niveau de confiance de 95 %. D’autres sources d’erreur peuvent toucher les enquêtes par sondage, notamment les changements de méthodologie, les erreurs de couverture et les erreurs de mesure.

En résumé

  • Selon un sondage de la Sun Life, près des deux tiers (60 %) des Canadiens éprouvent des problèmes de santé mentale actuellement.
  • Plus de la moitié (54 %) des personnes qui ont des problèmes de santé mentale ne reçoivent pas de soutien médical.
  • Le coût (25%) et la honte (23 %) sont les deux principaux obstacles qui les empêchent de demander de l’aide.


Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×