guycaron
Actualités > Société > Une occasion d’obtenir de l’aide pour améliorer sa santé mentale
Société

Une occasion d’obtenir de l’aide pour améliorer sa santé mentale

(Photo: Unsplash photos)

Santé mentale Québec Bas-Saint-Laurent soulignera le 5 octobre prochain la 9e journée de l’Alternative en santé mentale au Québec et profite de l’occasion pour rappeler l’importance des ressources alternatives en santé mentale, comme des lieux d’accueil et d’entraide essentiels dans nos communautés.

« Tout comme des dizaines de ressources alternatives au Québec, notre groupe se réunit sur le thème « Des lieux et des liens empreints d’humanité ». Alors que les ressources alternatives en santé mentale ont redoublé d’ardeur et de créativité tout au long des premières vagues de la pandémie, nous interpellons le gouvernement québécois afin que le prochain Plan d’action interministériel en santé mentale reconnaisse et soutienne davantage le travail de ces centaines de groupes communautaires », précise un communiqué de l’organisme.

Ce dernier souhaite également rappeler aux citoyens et citoyennes de la grande région de Rimouski que les ressources communautaires sont des lieux aux portes grandes ouvertes où s’impliquer et où s’enraciner. On souligne aussi que depuis plus de 40 ans un modèle distinct et unique se développe au Québec: l’approche alternative en santé mentale. Ces approches et pratiques alternatives se sont développées grâce à l’alliance entre les personnes vivant des difficultés et des allié.e.s (intervenant.e.s et chercheur.e.s.). Aujourd’hui, c’est une centaine de groupes qui se reconnaissent dans l’approche alternative et déploient pratiques d’accueil, d’écoute, d’entraide, de participation citoyenne, d’hébergement, etc.

Mission

« Dans notre communauté, nous avons la chance d’avoir une ressource alternative, soit Santé mentale Québec Bas-St-Laurent, dont la mission est d’offrir des services de prévention, de promotion, d’accompagnement et d’entraide en santé mentale. Plus concrètement, nous travaillons quotidiennement à accompagner, à promouvoir, à agir dans notre communauté afin d’offrir un espace de vie de qualité favorisant chez l’individu son besoin d’accomplissement. Notre ressource : un espace accueillant Une ressource alternative en santé mentale, c’est un lieu accueillant pour tout le monde », mentionne aussi Santé mentale Québec Bas-Saint-Laurent.

Sa directrice générale, Josée Lemieux, affirme : « Qu’on aille bien ou que l’on se sente un peu plus vulnérable, on y est bienvenu. Qu’on ait envie d’écoute, d’ateliers d’information, d’ateliers de croissance, d’assister à une conférence sur la santé mentale, ou tout simplement d’un café et d’un accueil chaleureux : il y a de belles choses qui se passent ici! Tous les citoyens et citoyennes sont invité.e.s à franchir la porte et à venir nous découvrir ».

Transformation sociale

Les ressources alternatives sont des groupes d’action communautaire autonome et ont comme mission de participer à la transformation sociale, soit de mettre en œuvre des actions qui s’attaquent aux inégalités sociales et à l’exclusion. On oublie souvent que ces groupes, en plus de générer des espaces transformateurs pour les personnes, contribuent aussi à améliorer leur communauté et, plus largement, l’ensemble de la société. Pour ce faire, ce sont les membres eux-mêmes qui participent activement à des actions de sensibilisation et à la mise en place de projets qui changent positivement la vie des autres.

« Venez nous rencontrer le 5 octobre prochain, dès 11 h 45, et ce jusqu’à 13 h 30. Des intervenantes de Santé mentale Québec Bas-Saint-Laurent seront sur la rue Saint-Germain entre la rue Rouleau et la rue Belzile afin de vous informer sur notre gamme de services et aussi nous vous remettrons notre journal des membres et le journal de l’Alternative produit par le Regroupement des Ressources Alternatives en Santé Mentale du Québec. N’hésitez pas à nous solliciter afin que l’on puisse vous entretenir davantage sur nos services », souligne-t-on.

Facebook Twitter Reddit