guycaron
Actualités > Océanic > Une bulle de quatre points pour l’Océanic
Océanic

Une bulle de quatre points pour l’Océanic

Revers de 3-1 face aux Voltigeurs pour conclure
Le gardien Riley Mercer a repoussé 31 lancers. (Photo : Océanic / Folio Photo – Iften Redjah)

Pour une sixième fois en autant de matchs dans l’environnement protégé du Colisée Financière Sun Life qui a pris fin dimanche soir, l’Océanic a concédé le premier but. Le hockey de rattrapage ne lui a pas souri en route vers un revers de 3-1 face aux Voltigeurs de Drummondville.

De fait, ça fait maintenant dix parties de suite que l’Océanic voit son adversaire inscrire le premier but. Justin Côté et Charlie Da Fonseca ont marqué en première période pour les Voltigeurs. Il n’y a pas eu de buts en deuxième. Xavier Cormier a redonné espoir à l’Océanic quand il a marqué son 9e de la saison au milieu de la troisième période. Mais, Da Fonseca a mis fin à la rencontre avec un but dans un filet désert avec deux secondes à jouer. 

« Pas notre meilleur match dans la bulle, mais on n’a pas lâché. Par contre, il faudra être plus sharp dans les prochains matchs pour partir du bon pied et ne pas accorder le premier but. Il faut bâtir sur ce match-là. On a vu de belles choses », explique Nathan Ouellet. 

Le capitaine estime que l’équipe a bien compétitionné dans cette bulle que l’on disait relevée par la qualité des trois autres formations. « On avait de grosses puissances devant nous. On a un club jeune, mais il faut commencer à réaliser qu’on est capable de jouer contre n’importe quelle équipe. On l’a vu contre Val-d’Or où on a joué un match impeccable. »

Mauvais départ

Pour sa part, Serge Beausoleil estimait que son club aurait mérité un meilleur sort. « Le temps de possession de la rondelle est largement à notre avantage, les chances de marquer et les lancers dangereux aussi. C’est un mauvais départ et deux mauvais buts en commençant. Nos gardiens ont bien fait au début de la bulle, mais en fin de parcours, ils ont été moins efficaces et ça nous a coûté le match », a-t-il commenté.

Il a souligné l’excellent travail du jeune gardien des Voltigeurs, Riley Mercer. « Il a joué un très fort match. Zachary Bolduc a neuf lancers dangereux. Il faut lui donner beaucoup de crédit. »

Mercer a bloqué 31 lancers pour mériter la première étoile de la rencontre. À l’autre bout, Raphaël Audet a réalisé 21 arrêts.  

En progression

L’Océanic a conclu son environnement protégé à la maison avec un dossier de 2-4 pour quatre points de classement. Il a disputé six parties serrées. Ses quatre défaites l’ont été par la marge d’un but si on exclut ceux dans un filet désert.

Beausoleil mentionne avoir vu son équipe grandir. « J’ai beaucoup aimé l’effort des gars. Je vois des progressions, je vois notre premier trio qui émerge, je vois des avancées sur l’avantage et le désavantage numérique. Mais, j’ai moins aimé la performance de nos cerbères en fin de parcours, aussi que nous avons trop de revirements. On est capable de faire une meilleure gestion de la rondelle. Ultimement, on a passé beaucoup plus de temps dans les zones offensives que l’adversaire. Ce qui veut dire qu’on est dans la bonne direction. »

En bref

Deux changements dans l’alignement de l’Océanic alors que Samy Paré et Philippe Casault ont été retranchés au profit de Simon Maltais et Émile Lambert… Mathis Gauthier a aussi été rayé de la formation tout comme le gardien Creed Jones qui a cédé sa place à Jonathan Labrie comme gardien substitut… Riley Mercer en était à un premier départ devant le filet dans la bulle de Rimouski. C’est Francesco Lapenna qui a joué les cinq premiers matchs des Voltigeurs…L’Océanic est en congé de partie jusqu’au samedi 20 mars alors que s’amorcera un nouvel environnement protégé, cette fois à Victoriaville… 

Facebook Twitter Reddit