Nouvelle de 17 h Direction Victoriaville pour l’Océanic

Direction Victoriaville pour l’Océanic

Début d’un environnement protégé de trois équipes et quatre parties

L’Océanic prendra la direction de Victoriaville, vendredi en fin d’après-midi, pour prendre part à un environnement protégé qui réunira trois équipes qui joueront chacune quatre parties. 

La formation rimouskoise jouera samedi contre les Tigres de Victoriaville, dimanche contre les Cataractes de Shawinigan, mardi prochain face aux Tigres et jeudi face aux Cataractes à nouveau.



« On jouera contre des équipes de pointe dans cette bulle, deux clubs contre lesquels on n’a pas gagné un match cette saison, même si on a bien bataillé. Les Tigres, c’est une équipe qui est allée chercher des gars de grande qualité lors de la période de transactions », mentionne Serge Beausoleil.

Il connait la recette pour espérer bien rivaliser avec ces équipes de qualité. « Il faut continuer d’améliorer notre jeu à cinq contre 5 et être meilleur sur les unités spéciales. Ça s’en vient. Et surtout, il faut créer davantage de chances de marquer avec notre avantage numérique. »


Dans les bonnes nouvelles touchant son équipe, il y a certes le jeu des attaquants Xavier Cormier et Zachary Bolduc qui ont été très impressionnants lors de la dernière bulle de six parties à Rimouski. 

« Le mot qui me vient en tête pour Cormier est émergence. Il est un fabricant de jeu hors pair, il est très facile à diriger et est très compétitif. Il faut juste qu’il évite de faire de trop longues présences. Quant à Bolduc, il a joué de la bonne façon, il était sur la rondelle, était rapide et combattif. Il a engrangé les points et il doit continuer ainsi. Leur trio, qu’ils complètent avec Adam Raska, a été flamboyant dans la dernière bulle. »



Joueur d’impact avec l’Océanic

Cormier espère poursuivre sur sa lancée à Victoriaville. « Dès que je suis arrivé à Rimouski en janvier, j’ai bien aimé comment les entraineurs gèrent l’équipe. Je sens qu’ils croient vraiment en moi. C’est la première fois que j’ai la chance d’être un joueur d’impact dans un club. À compter de samedi, on jouera encore contre de très bonnes équipes. Ce sera l’occasion de montrer qu’on fait partie des bonnes équipes, nous aussi, et qu’on peut compétitionner », observe l’attaquant de 19 ans. 


Le vétéran défenseur, Anthony D’Amours, estime que l’équipe se prépare bien pour les prochaines séries. « Il y a eu beaucoup de changements dans le club. La chimie prend de plus en plus. On joue contre des gros clubs et on fait des matchs serrés. On perd par des erreurs, souvent causées par nous. On peut apprendre de ça pour ne pas les refaire. C’est ce qu’on veut voir dans la prochaine bulle », souligne l’arrière originaire de Trois-Pistoles. 

En bref

La recrue Émile Lambert s’est blessé en début de semaine quand il s’est fracturé le poignet après avoir chuté dans la bande lors d’un entrainement. Il ratera les deux prochains mois. Sa saison pourrait donc être terminée… L’Océanic misera donc sur 20 joueurs, sauf les gardiens, pour les prochaines semaines, à savoir 13 attaquants et 7 défenseurs… Après ses quatre parties à Victoriaville, il n’en restera que deux à l’Océanic pour compléter sa saison régulière lors d’un dernier environnement protégé de trois équipes, sur trois jours, du 31 mars au 2 avril dans une ville non dévoilée pour le moment… C’est le plan actuellement sur la table de travail de la LHJMQ avant d’amorcer les séries éliminatoires… 


Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×