guycaron
Chroniques > Chasse et pêche > Les amateurs appelés à définir le plan de chasse du petit gibier
Chasse et pêche

Les amateurs appelés à définir le plan de chasse du petit gibier

Sondage de la FédéCP
La chasse du petit gibier a déjà occupé le second rang pour ses retombées économiques en région. (Photo: FédéCP)

Tous les amateurs de la petite chasse doivent participer au sondage sur le prochain Plan de gestion du petit gibier, pour le bien et l’avenir de cette activité.

Le dernier Plan n’a pas été revu depuis 2011-2018 et le prochain doit être en vigueur de 2024 à 2032.

La Fédération québécoise des chasseurs et des pêcheurs (FédéCP), participera aux discussions avec les autorités concernées de Forêts, Faune et Parcs Québec. La FédéCP représentera les amateurs en se basant sur les réponses à son sondage, lesquelles la guidera dans l’élaboration du prochain plan, selon les attentes des chasseurs.

Chute notable

La chasse du petit gibier a déjà occupé le second rang pour ses retombées économiques en région, après l’orignal et avant le cerf de Virginie. Mais le portait de la chasse du petit gibier a bien changé.

On dénombrait 315 700 permis vendus à des résidents en 1982. Ce nombre est tombé à 160 000 en 2019 et à 140 000 en 2020. Mais on est loin des 350 000 chasseurs que les petits gibiers ont déjà attirés dans la sauvagerie Québécoise.

La chute notable de la clientèle; l’apparition de nouvelles contraintes relatives à la pratique de la chasse; la fréquentation intensive de certains secteurs de chasse; la perte de territoires et de temps de chasse en terrains structurés, comme les zecs, lors de la chasse de l’orignal, et la perte de l’habitat du petit gibier, sont autant d’irritants qui minent la chasse du petit gibier. Cette activité a déjà été reconnue comme étant la porte d’entrée à la chasse des grands gibiers.

Les amateurs répondent, avant la fin du mois de mars, au sondage de la FédéCP en ligne à fedecp.com, à la rubrique Répondez au sondage du petit gibier.

Le sondage de la Fédération québécoise des Chasseurs et des Pêcheurs, est accessible en ligne, avant la fin du mois de mars, à fedecp.com, à la rubrique Répondez au sondage du petit gibier. (Illustration FédéCP)

En bref 

La 43e assemblée générale annuelle de la Zec Bas-Saint-Laurent aura lieu de façon virtuelle, le jeudi 25 mars à 19 h. Pandémie oblige, ces assises se tiendront donc par webinaire sur la plateforme zoom.

Les membres ont reçu, par courriel ou courrier, les informations nécessaires pour se connecter et participer à cette rencontre. Les documents, comme le procès-verbal de la 42e assemblée sont disponibles en ligne à l’adresse : zecbasstlaurent.reseauzec.com.

2eSalon virtuel de la PCP

Le Salon Virtuel de la Pourvoirie Chasse Pêche (SVPCP), confirme qu’une seconde présentation de l’évènement aura lieu 16, 17 et 18 avril 2021. Même formule, mais avec des nouveautés. Selon le promoteur David Laurin, le succès du dernier Salon Virtuel de la Pourvoirie Chasse Pêche, présenté sur le web, du 19 février au 21 février dernier, oblige la tenue virtuelle d’un deuxième salon les donc les 16, 17 et 18 avril.

Salon sur le web

Pendant ce temps, c’est le Salon Plein air, Chasse, Pêche et Camping de Québec, qui se tient aussi sur le web, à  salonpleinairquebec.ca. Ce Salon, avant la pandémie de la COVID-19, était présenté au Centre de foire de Québec. C’est jusqu’au 31 mars. Conférenciers connus tous les jours, exposants variés, pourvoiries, bref, tout est sur le web, à visiter dans le confort de votre salon et l’entrée virtuelle est gratuite.

Facebook Twitter Reddit