Actualités Économie Le projet de Serviloge pour la maison des Sœurs du Saint-Rosaire est...

Le projet de Serviloge pour la maison des Sœurs du Saint-Rosaire est sur la glace

L’organisme de soutien au développement Serviloge doit suspendre son projet de transformation de la maison-mère de la Congrégation des Sœurs de Notre-Dame-du-Saint-Rosaire en 84 unités de logements, déposé officiellement à la mi-décembre 2020.

Des motifs budgétaires sont invoqués, dans un communiqué reçu peu avant midi.



« En raison du manque de budget comparativement à la popularité du programme Initiative canadienne pour la création rapide de logements (ICRL), la Société canadienne d’hypothèque et de logement (SCHL) a informé Serviloge le 10 mars dernier qu’elle suspendait la confirmation de nouveaux projets », indique-t-on.

Ces derniers pourraient cependant obtenir leur financement si le gouvernement fédéral devait injecter de nouveaux fonds dans le programme. Même si le dossier de Serviloge a répondu à tous les critères de l’ICRL, le Bas-Saint-Laurent demeure à ce jour la seule région du Québec qui n’en a pas bénéficié.


Déception

« À titre d’exemple, les régions voisines de la Gaspésie et de Chaudière-Appalaches verront chacune cinq projets se concrétiser. Partenaire de la première heure de Serviloge, l’Office d’habitation Rimouski-Neigette (OHRN) accueille avec déception cette nouvelle, puisqu’avec un taux d’inoccupation des logements qui atteint 0,9 % dans le grand Rimouski, le territoire de la MRC Rimouski-Neigette subit une crise du logement et qu’il faudrait par conséquent agir d’urgence en matière d’habitation », soutient l’organisme.



Besoins non comblés

L’OHRN réitère que les besoins en matière de logements pour les clientèles les plus vulnérables de la communauté ne sont présentement pas comblés, considérant l’impossibilité des requérants à se loger convenablement aux prix actuels du marché. « Cette situation provoque ainsi des problèmes sociaux qui dépassent le secteur de l’habitation et qui ne cessent de croître depuis les dernières années, ce qui a des répercussions directes sur les conditions socio-économiques de la communauté toute entière. »


Le conseil d’administration et les gestionnaires de Serviloge poursuivent tout de même leurs démarches pour trouver de nouvelles avenues de financement permettant la réalisation du projet de requalification de la maison-mère de la Congrégation des Sœurs de Notre-Dame du Saint-Rosaire, avec leurs partenaires et les représentantes de la Congrégation.


Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×