Nouvelle de 17 h > « Faire de la maison mère un lieu ouvert »
Nouvelle de 17 h

« Faire de la maison mère un lieu ouvert »

Transformation de la maison mère des soeurs du Saint-Rosaire
La maison mère des soeurs du Saint-Rosaire abrite notamment une chapelle d’une grande valeur culturelle. (Photo: Pierre Michaud-archives)

Les administrateurs de Serviloge et le conseil d’administration de la Congrégation des Sœurs de Notre-Dame du Saint-Rosaire se réjouissent de l’annonce d’une subvention de 7,7 M$ accordée à Serviloge pour la création de logements, à Rimouski.

Les deux entités réagissent à la nouvelle parue dans le Journal Le Soir avant-hier, dans le cadre d’un reportage sur la crise du logement.

Les fonds octroyés par le biais d’un programme Québec-Canada serviront à la construction de 44 logements, qui seront localisés dans l’aile Est de la maison mère. « Ils s’inscrivent dans l’ensemble du processus de requalification de cette maison mené par Serviloge en collaboration avec la Congrégation », précise un communiqué conjoint.

La maison mère de la Congrégation des soeurs du Saint-Rosaire à Rimouski. (Photo: journallesoir.ca, Pierre Michaud-archives)

Grande joie

« Nous accueillons cette nouvelle avec une grande joie. L’appui financier confirme la pertinence de la démarche que nous poursuivons avec la Congrégation. Il s’agit d’un premier pas vers un grand projet intergénérationnel mobilisateur qui offrira aux nouveaux locataires un milieu de vie exceptionnel », explique Francine St-Cyr, présidente de Serviloge.

Lieu ouvert

« Notre Congrégation souhaite que la requalification de la maison mère se réalise dans la poursuite de nos valeurs d’éducation et de justice. La construction de logements sociaux rejoint notre volonté de faire de ce bâtiment un lieu ouvert et bien enraciné dans la communauté rimouskoise », commente Sœur Marie-Alma Dubé, Supérieure générale de la Congrégation.

Évaluée à 12 M$, la construction des logements fait partie de la première phase des travaux de transformation de la maison mère. « Les travaux pourront débuter lorsque Serviloge aura complété l’ensemble des analyses et obtenu toutes les approbations », indique-t-on.

Serviloge assume la direction de ce dossier en collaboration avec la Congrégation des Sœurs de Notre-Dame du Saint-Rosaire « pour réaliser le processus de faisabilité de la requalification de cet édifice. » Serviloge s’engage à présenter l’état d’avancement des travaux entourant la réalisation de cette démarche dans les prochaines semaines.

Facebook Twitter Reddit