oceanic
Nouvelle de 17 h > Québec investit plus d’argent sur nos routes
Nouvelle de 17 h

Québec investit plus d’argent sur nos routes

Plus de 468 M$ annoncés
Travaux routiers. (Photo Pierre Michaud – Journal Le Soir)

La ministre déléguée au Développement économique régional et ministre responsable de la région du Bas-Saint-Laurent et de la région de la Chaudière-Appalaches, Marie-Eve Proulx annonce des investissements de 468 696 000 $ pour les deux prochaines années afin d’assurer le maintien et l’amélioration des infrastructures routières et aéroportuaires de la région du Bas-Saint-Laurent.

Madame Proulx a fait cette annonce au nom du ministre des Transports, François Bonnardel, cet après-midi.

Il s’agit d’une somme supérieure à celle annoncée l’an dernier, ce qui contribuera également à la relance économique de la région et du Québec tout entier, selon le gouvernement du Québec.

VIVEVOLKSDHIVER

« Dans le contexte de la pandémie de COVID-19, l’annonce d’aujourd’hui aura des retombées économiques et sociales significatives. En effet, en contribuant au maintien de plus d’un demi-million d’emplois directs et indirects partout sur le territoire québécois, ces investissements publics généreront également des retombées économiques de plusieurs milliards de dollars chaque année, en plus d’assurer à la population des réseaux de transport sécuritaires et de qualité », précise le cabinet du ministre des Transports.

 Relance

« À nouveau cette année, votre gouvernement démontre que d’investir massivement dans le maintien et l’amélioration de l’état des routes et des structures au Bas-Saint-Laurent est une priorité. Nous souhaitons que la relance économique passe notamment par le secteur des transports, dont par la réalisation des nombreux projets dévoilés aujourd’hui. Grâce à l’implication soutenue de mes collègues députés, jamais un gouvernement n’aura autant investi dans la réfection des infrastructures de transport de votre région », mentionne le ministre Bonnadel.

Le ministre des Transports, François Bonnardel. (Photo courtoisie)

« L’annonce d’aujourd’hui aura des retombées économiques importantes pour la région du Bas-Saint-Laurent. Nous avons besoin d’investissements pour maintenir et créer des emplois, tout en assurant une occupation du territoire adéquate en région. La réalisation de ces projets améliorera concrètement la qualité de vie en permettant des déplacements plus sécuritaires et plus efficaces sur l’ensemble du réseau », ajoute madame Proulx.

La ministre Marie-Eve Proulx. (Photo courtoisie)

 Faits saillants

Les sommes investies dans la région du Bas-Saint-Laurent se répartissent comme suit :

-111 653 000 $ pour des chaussées en bon état;

-63 070 00 $ pour des structures en bon état;

-291 961 000 $ pour un réseau efficace et sécuritaire, notamment pour donner suite à des recommandations du Bureau du coroner;

-2 012 000 $ pour des projets aéroportuaires ainsi que pour le maintien en bon état de structures et de ponceaux situés sur des emprises ferroviaires abandonnées.

Parmi les projets annoncés:

-Les travaux d’asphaltage sur l’autoroute 20 dans divers secteurs du Kamouraska, sur une distance totalisant plus de 12 km, y compris la reconstruction de deux ponceaux;

-La poursuite des travaux de construction de l’autoroute 85 avec le début des travaux sur deux tronçons supplémentaires dans les secteurs de Saint-Hubert-de-Rivière-du-Loup et de Saint-Honoré-de-Témiscouata;

-Les travaux de reconstruction de la route 289 à Pohénégamook, sur une distance totalisant 3,6 km, y compris le remplacement de cinq ponceaux et l’isolation de la chaussée dans certains secteurs.

Menés à terme

Le gouvernement du Québec rappelle que malgré le contexte de la pandémie de COVID-19, plusieurs projets ont été menés à terme en 2020, par exemple :

-Des travaux d’asphaltage sur l’autoroute 20 entre les sorties nos 610 (R-232, Rimouski centre-ville, Sainte-Blandine) et 614 (montée Industrielle-et-Commerciale), soit sur une distance d’un peu plus de 4 km;

-Des travaux d’asphaltage sur l’autoroute 20 dans divers secteurs du Kamouraska, soit sur une distance totalisant 13,2 km, y compris la désaffectation d’un ponceau sous l’autoroute;

-La reconstruction de la route 289 à Pohénégamook et à Picard, y compris le remplacement de trois ponceaux et la réalisation d’approximativement 1,5 km de travaux d’isolation de chaussée.

Facebook Twitter Reddit