Nouvelle de 17 h > Les adolescents toujours au rendez-vous pour Secondaire en spectacle malgré la crise
Nouvelle de 17 h

Les adolescents toujours au rendez-vous pour Secondaire en spectacle malgré la crise

Émile Michaud et Simone Rousseau. (Photo: courtoisie)

L’Unité régionale de loisir et de sport (URLS) du Bas-Saint-Laurent tient à rendre hommage aux jeunes de la région qui se sont illustrés lors  des finales régionales de Secondaire en spectacle des secteurs Centre, Est et Ouest qui ont été diffusées respectivement les 16, 17 et 23 avril derniers. 

Au total, ce sont 17 écoles de la région qui ont pris part aux événements, l’amour de la culture étant plus fort que la crise sanitaire!

Maison Marie-Élisabeth_233 000

Sept numéros se sont ainsi démarqués lors des finales régionales, dont trois représenteront la région lors de l’étape ultime du programme, soit le Rendez-vous panquébécois de Secondaire en spectacle (RVPQ) :  

Secteur Est (Matanie – Mitis – Matapédia – Rimouski-Neigette) 

« Ce mur qui nous sépare » | Création partielle – Danse 

Claudie Noël et Nolan Murray (Polyvalente de Matane) 

« Toutes les femmes savent danser » (Loud) | Interprétation – Musique 

Samuel Henry (École Langevin) 

« Faufile » (Charlotte Cardin) | Interprétation – Musique 

Sophie Gagnon et Jérémy Proulx (École Paul-Hubert) 

Secteur Centre (Témiscouata – Les Basques) 

« Sèche tes pleurs » (Daniel Bélanger) | Interprétation – Musique 

Mérédith Rousseau (École secondaire de Trois-Pistoles) 

« Encore et encore » (Francis Cabrel) | Interprétation – Musique 

Jérémi Fortin, Megan Morais, Rebecca Morais, Mérédith Rousseau et François St-Jean (École secondaire de Trois-Pistoles) 

Secteur Ouest (Kamouraska – Rivière-du-Loup)  

« La tyrolienne » («La mélodie du bonheur») | Interprétation – Musique 

Alizée Richer (Collège de Sainte-Anne-de-la-Pocatière) «

« Tous les garçons et les filles » | Interprétation – Expression dramatique 

Sarah-Maude Lemelin (Collège de Sainte-Anne-de-la-Pocatière) 

Les écoles ont d’abord réalisé la première étape du programme, soit la finale locale de leur école, pour ensuite participer à la finale régionale de leur secteur en accueillant l’agence Les productions Kickside, mandatée pour faire la captation des numéros lauréats. 

En ce qui concerne la finale régionale du secteur Ouest, soit celle des MRC de Kamouraska et de Rivière-du-Loup, ce sont les captations réalisées lors des finales locales qui ont été diffusées puisqu’il a été impossible de procéder à une nouvelle captation dans le contexte actuel. 

En plus des jeunes artistes, les 17 écoles participantes étaient éligibles à d’autres concours régionaux tels que jeune animateur, jeune technicien, jeune journaliste et jeune organisateur.  

Voici les récipiendaires de ces prix : 

  •  Jeune animateur – Bourse de 100 $ Simone Rousseau et Émile Michaud (École Paul-Hubert) 
  •  Jeune technicien – Bourse de 100 $ Médéric Lagacé (École secondaire de Cabano) 
  •  Jeune journaliste – Bourse de 100 $ Samuel Vincent (École secondaire du Transcontinental) 
  •  Jeune organisateur – Bourse de 100 $ Lorie Lemieux (Polyvalente Forimont) 

Dans les prochains jours, d’autres jeunes seront en lice afin d’obtenir des prix de partenaires provinciaux tels que le Camp chanson de Petite-Vallée, le Festival international de la chanson de Granby et La Fabrique culturelle. 

« Dans le contexte où les mesures de la Direction de la santé publique sont en constante évolution, l’URLS du Bas-Saint-Laurent est très fière du travail accompli par les écoles et des bienfaits que le programme Secondaire en spectacle a su procurer aux jeunes. Nous en profitons donc pour remercier chaleureusement l’ensemble des intervenantes responsables du programme Secondaire en spectacle dans chacune des écoles », précise un communiqué.

Passion et audace

Secondaire en spectacle, ce sont avant tout des jeunes talentueux, passionnés et audacieux qui osent faire partie du spectacle. Fort de plus de 20 ans d’existence, le programme Secondaire en spectacle est devenu, au fil des années, un programme parascolaire étoffé, axé sur les arts de la scène et leurs différentes facettes. Développé pour mettre de l’avant la francophonie, il se déploie désormais aux quatre coins du Québec dans environ 250 écoles secondaires.

Facebook Twitter Reddit