Actualités Politique Kayak au centre-ville : y a un os!

Kayak au centre-ville : y a un os!

La Ville de Rimouski doit changer sa stratégie en ce qui a trait à l’aménagement d’installations permettant la pratique du kayak et d’autres sports nautiques à partir d’un site fort prometteur au centre-ville.

Il y a, comme on dit communément, « un os dans le boudin. »



Le site en question est la descente vers l’embouchure de la rivière Rimouski qui donne accès au fleuve, entre l’écluse Price et le vieux pont de la rivière Rimouski. Une école de kayak et une agence de location d’embarcations ont déjà été exploitées sur ce site il y a une quinzaine d’années. Plusieurs y voient une occasion de positionner Rimouski comme destination touristique pour les sports nautiques. Un débat est en cours à savoir si la Ville devrait se contenter d’ajouter des espaces de stationnement pour faciliter la mise à l’eau sur une base individuelle, ou si on devrait plutôt mettre le paquet sur les aménagements pour y attirer les touristes.

La Ville a entrepris en janvier des démarches pour acquérir des terrains d’Hydro Québec. Cette démarche est interrompue.


« Ce soir (lundi), la résolution adoptée met un terme au processus d’acquisition des terrains, à la suite de vérifications que nous avons faites (sur le plan de l’environnement). Nous avons mandaté l’administration municipale pour négocier avec Hydro-Québec pour devenir locataire des espaces de stationnement. Dans le but de pouvoir y faciliter l’accès à la mise à l’eau, pour pratiquer le kayak, la planche à pagaies, le canot, etc. », explique le maire, Marc Parent.

Scénario



« Le meilleur des scénarios, selon moi, cette année, en 2021, serait de fournir un accès aux espaces de stationnement pour 15 à 20 places près du barrage Price. Pour que les gens puissent procéder à la mise à l’eau et laisser leur véhicule à proximité en toute sécurité. C’est à peu près l’étendue des travaux qui sont envisagés cette année. »

« J’ai entendu des commentaires dans les dernières semaines qui aimeraient avoir une rampe d’accès pour mettre à l’eau des embarcations à moteur sur ce site. Il faut comprendre que c’est une rivière à cet endroit, où il y a peu d’eau. Puis, même lorsque la marée est à un niveau de 3 mètres, il y a une bonne distance à franchir sur la terre entre l’endroit où on peut descendre et l’accès à l’eau. Imaginez-vous ce qui arriverait à des gens qui ne connaissent pas bien le secteur mettre une embarcation à l’eau à cet endroit et qui reviennent de leur balade avec une marée descendante! On a fait une rampe de mise à l’eau à la marina, accessible en tout temps. Moi, je pense que c’est à cet endroit-là qu’on doit mettre les embarcations à l’eau », tranche monsieur Parent.



Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×