Nouvelle de 19 h L’ex-entraîneur adjoint de l’Océanic, Charles Juneau, se lance dans la restauration

L’ex-entraîneur adjoint de l’Océanic, Charles Juneau, se lance dans la restauration

L’ex-entraîneur adjoint de l’Océanic de Rimouski, Charles Juneau, se porte acquéreur de la Cantine de la Mer de Saint-Fabien, avec sa conjointe Laurie D’Astous. L’établissement devient le Casse-croûte LILO.

M. Juneau connaît bien le domaine de la restauration puisque son père, Richard Juneau, a été propriétaire du restaurant McDonald’s de Rivière-du-Loup pendant plusieurs années.



Situé à l’intersection de la route de la Mer et de la route 132 à Saint-Fabien, l’établissement jouit d’une solide réputation.

La poutine à Laff


Les nouveaux propriétaires souhaitent faire de l’établissement un rendez-vous familial et sportif. Plusieurs nouveautés seront au menu, dont la poutine à Laff, dont les ingrédients ont été choisis par l’ex-vedette de l’Océanic, Alexis Lafrenière, maintenant avec les Rangers de New York, dans la LNH. Elle sera composée de saucisses, steak et sauce BBQ. « Ça m’a fait un grand plaisir de me joindre à Charles Juneau dans son projet et de composer ma propre poutine. J’ai bien hâte de l’essayer », lance le hockeyeur.

Le hockeyeur professionnel Gleason Fournier, originaire de Saint-Fabien, aura un hamburger à son nom.



Une poutine pour combattre le cancer

Ayant à coeur la cause de l’Association du cancer de l’Est du Québec, les nouveaux propriétaires du Casse-Croûte LILO offrent dès maintenant un plat spécialement conçu au profit de l’organisme 100% régional. Jusqu’à la mi-octobre, pour chaque poutine Laurette vendue, le Casse-Croûte LILO versera 0,50 $ à l’Association.


Charles Juneau a eu l’idée de créer ce plat en l’honneur de sa conjointe Laurie D’Astous. Les deux copropriétaires du Casse-Croûte LILO ont bénéficié des services de l’Association et désirent la soutenir dans sa mission d’humaniser les services aux personnes atteintes de cancer et à leurs proches, de sensibiliser la population aux risques du cancer et de supporter la lutte contre le cancer.

« Nous voulons redonner à la communauté, c’est important pour nous. Nous visons à ce que ce partenariat ne soit pas seulement sur un an, mais sur plusieurs années. Nous avons bénéficié des services de l’Association et nous savons à quel point cet organisme joue un rôle important dans les batailles que mènent chaque personne et chaque famille touchée par le cancer », indique Charles Juneau

Le montant amassé par la vente de la poutine Laurette sera réinvesti dans des services visant le mieux-être des personnes touchées par la maladie dans notre région.


Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×