Actualités Océanic 104 buts marqués ... 104 arbres plantés

104 buts marqués … 104 arbres plantés

Projet environnemental près du Colisée Financière Sun Life

C’est vendredi avant-midi que l’Océanic, en collaboration avec Auto BSL et la Ville de Rimouski, a été de l’avant avec la phase finale du projet environnemental Un but, un arbre.

104 arbres, représentant autant de buts marqués par l’équipe durant la dernière saison régulière, ont été ajoutés au décor naturel bordant le Colisée Financière Sun Life. Les différentes espèces d’arbres plantées sont un mélange d’épinettes blanches, de mélèzes américains, de sorbiers d’Amérique, d’érables rouges Northwood, de lilas communs, de bouleaux jaunes, de pins gris et de mélèzes d’Europe, qui pourront vivre et grandir plusieurs années dans le climat favorable qu’offre l’emplacement



« C’est un sentiment de fierté qui nous habite aujourd’hui avec la réalisation de ce projet qui va perdurer dans le temps. Nous laissons notre trace depuis 26 ans sur la patinoire avec nos performances, dans la communauté par nos implications et voilà qu’on enracine le tout avec cette importante plantation aujourd’hui », a déclaré le président de l’Océanic Éric Boucher

Le maire de Rimouski, Marc Parent, était présent. « Quel beau projet ! Je suis sans équivoque très fier de cette démarche environnementale qui contribuera également à embellir notre paysage urbain dans les prochaines années, tout en soulignant les performances de nos athlètes et leur implication dans la communauté. J’aimerais d’ailleurs remercier les membres de l’équipe du Service des travaux publics ainsi que les joueurs et membres de l’organisation de l’Océanic ayant participé à cet effort de groupe ce matin », a-t-il dit. 


Pour sa part, la directrice générale d’Auto BSL, partenaire important dans le projet, Mélanie Beaulieu, a indiqué que « c’était impensable de ne pas s’associer à un si beau projet comme celui-ci. L’environnement, nous en parlons de plus en plus depuis quelques années et c’est un devoir que nous avons de s’y attarder. Laisser une empreinte comme celle de ce matin nous remplit de bonheur. »

L’Océanic avait prévu lancer le projet l’an dernier, mais l’arrêt prématuré des activités en raison de crise sanitaire avait forcé son report. 




Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×