Actualités > Océanic > Les Mooseheads doublent l’Océanic au classement [VIDÉO]
Océanic

Les Mooseheads doublent l’Océanic au classement [VIDÉO]

Revers de 6-2 à Halifax
(Photo : Océanic / Folio Photo – Iften Redjah)

Elliot Desnoyers a marqué deux buts en plus d’en préparer deux autres pour mener les Mooseheads d’Halifax à un gain de 6-2 sur l’Océanic en présence de 5 846 spectateurs réunis au Scotiabank Center.  

Les locaux ont pris le contrôle dès la première période quand ils ont pris les devants 2-0. L’Océanic s’est accroché du mieux qu’il le pouvait avec deux buts d’écart jusqu’à moins de deux minutes à jouer dans la rencontre.

La victoire permet aux Mooseheads de devancer l’Océanic par un point au 5e rang du classement de la Conférence de l’Est.

« Sur l’intensité et l’effort, je ne peux pas me plaindre. Les gars ont travaillé. On n’a pas réussi à marquer sur un avantage numérique lors d’une majeure. Mais, on a ramené le pointage à 3-2 sur le deuxième but de Louis Robin. Le quatrième but nous a fait très mal sur un gracieux revirement. Donner la rondelle à Desnoyers dans l’enclave, c’est dangereux. Ils sont très explosifs en attaque alors que nous, on n’a pas été aussi dangereux qu’on aurait pu l’être », a commenté Serge Beausoleil.

L’offensive produit peu

Jordan Dumais, Jake Furlong, Mathieu Cataford et Markus Vidicek (filet désert) ont aussi marqué pour les Mooseheads. Louis Robin a les deux buts de l’Océanic.

« À part le duo Cormier-Robin, il ne se passe pas grand-chose, côté offensif. On a besoin de l’apport de tout le monde. Au lieu de lancer, on essaie des jeux un peu plus sophistiqués. On était 8-1-1 avant notre mauvaise séquence actuelle. Il faut retrouver nos bonnes habitudes. On n’a pas joué notre meilleur match », observe l’entraîneur-chef. 

Son équipe a ainsi subi un cinquième revers consécutif. La gestion de la rondelle a fait défaut. « En première période, on a six revirements, ce qui est excellent, Mais, dans le match, on en a 41. En deuxième période, ce fut tragique. La fatigue mentale s’installe et les gars ne prennent pas les bonnes décisions avec la rondelle », souligne Beausoleil.

Devant le filet, Patrik Hamrla a repoussé 18 des 23 lancers en sa direction. À l’autre bout, Mathis Rousseau a été mis à l’épreuve en 31 occasions.

En bref

Pas de changement dans l’alignement de l’Océancic. Les blessés Charles Côté, Alex Drover et Julien Béland n’ont pas joué, tout comme Cory MacGillivray et Alexandre Lefebvre… Les Mooseheads ont gagné les deux matchs entre les deux équipes cette saison. Ils avaient eu le meilleur par 7-5 à Rimouski… L’Océanic visite les Eagles, au Cap-Breton, dimanche après-midi… 

Facebook Twitter Reddit