Nouvelle de 19 h Maxime Blanchette-Joncas confirmé candidat à la prochaine élection

Maxime Blanchette-Joncas confirmé candidat à la prochaine élection

L’actuel député Maxime Blanchette-Joncas est confirmé candidat du Bloc Québécois dans la circonscription de Rimouski-Neigette-Témiscouata-Les Basques pour la prochaine élection fédérale.

L’assemblée d’investiture a eu lieu ce samedi matin de manière virtuelle. C’est la députée de Manicouagan, Marilène Gill, qui a présenté Maxime Blanchette-Joncas. « Au début, je voyais en lui un homme sûr de lui et assez direct, en travaillant avec lui, j’ai découvert un homme à l’écoute de tous, quelqu’un d’empathique, de sensible, humble et qui vend très bien sa région. Avec sa sincérité et son dynamisme, je suis persuadée qu’il va remporter la prochaine élection », commente-t-elle.



« L’investiture est une étape importante pour moi. J’ai de magnifiques souvenirs de ma première investiture, le 8 septembre 2019. C’est une rencontre avec le chef Yves-François Blanchet qui m’avait convaincu de faire le saut en politique. Il y a eu un déclic. Tout s’est fait rapidement. Quelques jours après l’investiture, nous sommes tombés en campagne électorale. On nous accordait peu de chance dans le comté, mais nous avons été élus », relate Maxime Blanchette-Joncas.

La présidente du Bloc Québécois, Josée Beaudin, Marilène Gill, Maxime Blanchette-Joncas et Yves-François Blanchet. (Photo capture d’écran)

Un plan très clair dès le départ


Le député et candidat confirmé rappelle qu’il s’était donné un plan très clair dès le départ. « Nous avons siégé seulement sept semaines avant que la pandémie de la COVID-19 vienne changer la vie de tout le monde. La première chose qui était importante pour moi, c’était le service aux citoyens, et particulièrement aux personnes les plus vulnérables. Mon équipe et moi avons contribué à rapatrier des gens qui étaient pris aux quatre coins de la planète ».

En tant que député, Maxime Blanchette-Joncas a travaillé sur de nombreux dossiers depuis son élection. Il mentionne, entre autres, l’Internet à haute vitesse, le Théâtre du Bic, le bureau de services Canada à Pohénégamook, les aînés et le Vieux-Théâtre de Saint-Fabien. « J’ai un petit scoop à vous annoncer. Un bail d’un an a été signé pour conserver le bureau de Services Canada à Pohénégamook, avec une possibilité de prolongation pour une autre année ».



Promouvoir les intérêts du Québec

Le chef du Bloc Québécois Yves-François Blanchet, a rappelé que sa formation politique est là, non pas pour défendre les intérêts du Québec à Ottawa, comme on l’a souvent entendu, mais bel et bien pour promouvoir les intérêts du Québec. « C’est ce qu’a fait Maxime dans le dossier du Théâtre du Bic. Nous avons une équipe de députés particulièrement soudée et solide », déclare-t-il.


Pour gagner la prochaine élection dans Rimouski-Neigette-Témiscouata-Les Basques, le chef du Bloc Québécois estime qu’il faudra interpeller les gens qui avaient voté pour Guy Carron du NPD. « Ce serait surprenant de voir des gens qui ont voté NPD se tourner vers les Conservateurs. On peut penser que les Libéraux et le Bloc Québécois vont interpeller ces gens-là ».

Maxime Blanchette-Joncas a été le seul à déposer sa candidature à l’investiture du Bloc Québécois dans Rimouski-Neigette-Témiscouata-Les Basques.


Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×