Nouvelle de 18 h Une microbrasserie investit 400 000 $ pour adopter la canette comme contenant

Une microbrasserie investit 400 000 $ pour adopter la canette comme contenant

La microbrasserie Le Naufrageur de Carleton-sur-Mer annonce un changement majeur dans sa production: dès la fin mai, la microbrasserie gaspésienne met le cap sur la canette comme contenant privilégié.

« Les prochains mois seront témoins de cette nouvelle trajectoire pour tout l’équipage embarqué dans ce beau projet qu’est le passage du verre en direction de l’aluminium. Certaines bières « signature » resteront dans leur bouteille de verre ambré, mais la majorité de la production sera offerte dans le nouveau format de 473 ml d’aluminium », confirme l’entreprise.



Dès le 31 mai, la clientèle locale de la Gaspésie, du Bas-St-Laurent et de la Côte-Nord pourra profiter du premier débarquement de sept produits en canette. Les autres régions du Québec devraient quant à elles recevoir leurs premières livraisons vers la fin du mois d’août.

Un exemple du nouveau produit proposé. (Photo: courtoisie)

Investissements et avantages


Plusieurs raisons, dont celles mentionnées ci-dessous, ont influencé l’entreprise dans le choix d’investir une somme de plus de 400 000$ pour réaliser ce changement. Le montant a ainsi servi à adapter les infrastructures, agrandir le bâtiment, acquérir les équipements et accéder aux formations nécessaires.

« L’investissement vient consolider les emplois en plus de permettre aux employés de développer une expertise supplémentaire. La microbrasserie Le Naufrageur a confiance que le passage à la canette viendra consolider sa position dans le marché toujours plus concurrentiel de la microbrasserie au Québec », précise l’entreprise.



La saveur

Le Naufrageur estime que la canette est le seul contenant qui bloque la totalité des rayons UV et se veut ainsi le matériau le plus efficace pour préserver la bière de cet ennemi naturel des produits brassicoles. La microbrasserie se dit ainsi consciente d’adopter une solution qui permet de conserver la saveur de façon optimale et de toujours offrir à sa clientèle la bière la plus savoureuse possible.


L’aspect convivial

« Par cette transition, Le Naufrageur se préoccupe de répondre aux besoins de sa clientèle élargie et de sa communauté immédiate. Pour les détaillants, le format allongé se veut une économie d’espace sur les tablettes ainsi qu’une diminution de gestion dans la récupération de sa consigne. De plus, facile à transporter de par sa légèreté et sans risque de briser, la canette se glisse facilement dans un sac et devient le compagnon idéal de toute activité extérieure qu’affectionne l’établissement brassicole de la Baie-des-Chaleurs », explique aussi la direction du Naufrageur.

Le Naufrageur invite les amateurs de bières artisanales à partager une photo d’eux pratiquant leur activité de plein air favorite accompagnée d’une nouvelle canette de la microbrasserie sur les réseaux sociaux avec la mention #momentnaufrageur.

La simplicité

Le nouveau design d’étiquette vise à mettre à l’honneur l’attachement de l’entreprise à son milieu en développant un visuel épuré qui est bonifié grâce à sa plus grande superficie d’étiquette, une liberté de design que procure la canette.

Ainsi, Le Naufrageur profite de cette opportunité pour focaliser sur l’essentiel de son image, dans le but avoué que l’identité visuelle de la microbrasserie vienne s’ancrer aisément auprès de sa clientèle aussi bien amatrice qu’aguerrie.

La microbrasserie

La microbrasserie Le Naufrageur a été fondée à Carleton-sur-Mer en 2008. Dès ses débuts, elle estime s’être positionnée comme une entreprise résolument tournée vers le développement local et l’ancrage dans son territoire à travers la production de bières utilisant principalement des ingrédients québécois et gaspésiens.

Pionnière de la microbrasserie en Gaspésie, elle a commencé sa distribution cette même année en produisant manuellement des cruchons de deux litres qu’elle livrait les fins de semaine partout au Québec. En 2010, elle agrandissait ses installations pour y incorporer une ligne d’embouteillage et ainsi passer à la bouteille ambrée de 500 ml.

Voyez la nouvelle chaîne de montage de la microbrasserie en vidéo, ci-dessous.


Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×