Actualités Économie La ministre Proulx interpellée sur le CNM Évolution et d’autres dossiers majeurs

La ministre Proulx interpellée sur le CNM Évolution et d’autres dossiers majeurs

Rencontre de travail avec Harold LeBel

Le député de Rimouski à l’Assemblée nationale du Québec, Harold LeBel, trace un bilan plutôt positif de sa rencontre avec la ministre responsable du Bas-Saint-Laurent, Caroline Proulx.

Selon le député, une séance de travail avec le personnel politique a eu lieu, hier, pour rehausser les objectifs d’avancement des dossiers suivants : -la situation de la traverse Rimouski-Forestville, -la Réserve Duchénier/Terfa (poste d’accueil général), -le projet de conversion du bâtiment de la maison mère des Soeurs du Saint-Rosaire (logement social et autres organismes), -un plan de concrétisation plus rapide des places en centres de la petite enfance (CPE) pour la région, -la confirmation du projet de mise a niveaux du Vieux Théâtre de Saint-Fabien et enfin le dossier de la relocalisation de la coopérative artistique Paradis.



Partie intégrante

« Concernant la situation de la traverse Rimouski-Forestville (NDLR : dont le propriétaire suspens les activités en raison d’un manque de soutien de Québec) , je voulais m’assurer que la ministre convienne qu’il s’agit de service faisant partie intégrante de l’offre de service des traversiers au Bas-Saint-Laurent. Comme ministre responsable du Tourisme, elle est bien consciente de l’importance de ce lien entre les deux rives. Nous avons convenu qu’il faut faire ce qui est possible pour trouver des solutions pour cette saison, mais que la situation d’urgence à chaque début de saison n’est pas acceptable et qu’il faut une solution à long terme », affirme Harold LeBel.


Au sujet des améliorations des infrastructures d’accueil Terfa/Duchénier/Canyon des Portes de l’Enfer, l’équipe du bureau du député et le cabinet de la ministre Proulx travaillent en étroite collaboration. La ministre viendra probablement bientôt visiter le site. Selon le député LeBel, il y a lieu d’être optimiste.

Projet du Saint-Rosaire



Quant au projet de conversion du bâtiment de la maison mère des Sœurs du Saint-Rosaire (logement social et autres organismes), le député a souligné l’ampleur du dossier qui s’adressera au fédéral, au provincial et au municipal et que même plusieurs ministères pourraient être concernés.

« Afin d’éviter une complexification bureaucratique, je voulais m’assurer de la ministre que son cabinet facilite le cheminement des demandes de financement, le moment venu », ajoute Harold LeBel.


Services de garde

Le député a rappelé qu’un plan de concrétisation plus rapide des places en CPE dans Rimouski-Neigette a été préparé et déposé au ministre titulaire.

« Il y a des éléments du plan qui fonctionnent plutôt bien, comme la campagne de recrutement d’éducateurs ou éducatrices en milieu familial. Mais les délais sont encore beaucoup trop longs pour faire cheminer un dossier de CPE (installation). Et si l’on veut s’assurer d’avoir de la main-d’œuvre pour offrir les services de garde, il faudra absolument valoriser ce travail et améliorer ses conditions de pratique », précise Harold LeBel.

Enfin, la confirmation du projet de mise à niveaux du Vieux Théâtre de Saint-Fabien semble, selon la ministre, sur le point d’être faite. « Si je me fie au sourire de la ministre, je pense que ça s’en vient! Pour ce qui est du dossier de la Coop Paradis, il suit son cours et des rencontres sont prévues bientôt », conclut le député de Rimouski.


Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×