Nouvelle de 18 h Pas de visite à l’église de Trois-Pistoles pour un 2e été de...

Pas de visite à l’église de Trois-Pistoles pour un 2e été de suite

La Corporation du patrimoine et du tourisme religieux des Trois-Pistoles avait une bien mauvaise nouvelle à divulguer en ce lundi, l’abandon des visites de l’église de Trois-Pistoles, un joyau architectural qui attire en moyenne 5 000 visiteurs par été à Trois-Pistoles.

La directrice générale de la Corporation, Andrée Tremblay, assure que c’est avec beaucoup de regrets que l’organisme a dû se rendre à l’évidence. « Soyez assurés que nous savons que cette décision aura un impact sur le secteur touristique et économique de la région et que nous avons pris la décision, à regret, de ne pas procéder, pour une deuxième année, à la tenue de la saison touristique 2021 », indique madame Tremblay.



Plusieurs contraintes ont forcé la Corporation à prendre cette décision, bien sûr, il y a les mesures sanitaires liées à la pandémie de la COVID-19, mais ce ne sont pas les seules embûches rencontrées. « La pandémie exige des mesures particulières de surveillance et de désinfection des lieux, ainsi qu’un besoin accru de personnel. Mais, il y a aussi les travaux de restauration du clocher de l’église qui nous amèneraient à modifier l’entrée des visiteurs. S’ajoute à cela la décision de la fabrique qui préfère ne pas ouvrir l’église aux visiteurs cet été », précise madame Tremblay.

Classée comme monument patrimonial


L’église Notre-Dame-des-Neiges de Trois-Pistoles a été classée comme monument patrimonial en 2019, ce qui a permis au gouvernement du Québec de confirmer une aide financière de 448 440 $ pour des travaux de restauration de la maçonnerie du clocher principal en août 2020. Ce sont justement ses travaux qui doivent se poursuivre jusqu’en septembre prochain et qui empêchent, en partie, d’ouvrir l’église aux touristiques, dont certains viennent de partout dans le monde.

« C’est un bâtiment qui a une valeur patrimoniale remarquable, mais qui est aussi un attrait touristique majeur qui attire des gens d’Europe, des États-Unis et de partout au Canada. En procédant à sa restauration, nous rendons hommage aux gens qui l’ont construit », indiquait le député de Rivière-du-Loup-Témiscouata, Denis Tardif, au moment de l’annonce du financement en août 2020.



Ces travaux représentent la première de cinq phases qui seront effectuées selon les priorités. « Le carnet de santé de l’édifice démontre une infiltration d’eau dans les briques du clocher principal, ce qui nous a obligés à fermer les portes principales en mars 2020 », précise la présidente du conseil de Fabrique, Christine Dubé.

Le maire de Trois-Pistoles, Jean-Pierre Rioux, rappelle que l’église a été construite en 1880 au coût de 80 000 $.


Des pique-niques musicaux

Par contre, dans le cadre de « Le Vent gourmand et espace virevents » présenté cet été, plusieurs pique-niques musicaux seront offerts au public dans le gazebo du parc de l’église. La Corporation prépare six prestations variées en collaboration avec de nombreux partenaires dont La Ville de Trois-Pistoles, la Municipalité de Notre-Dame des Neiges, la MRC des Basques, la SADC des Basques et la Caisse Desjardins Héritage des Basques.


Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×