guycaron
Nouvelle de 17 h > Camille Fiola-Dion demeure très liée au club Vivelo
Nouvelle de 17 h

Camille Fiola-Dion demeure très liée au club Vivelo

Camille Fiola-Dion (Photo Natation Canada)

Officiellement qualifiée pour les Jeux Olympiques de Tokyo, l’athlète rimouskoise, Camille Fiola-Dion demeure très liée à son alma mater, le Club Vivelo de Rimouski avec lequel elle a nagé de 7 à 15 ans.

« Pendant la pandémie, je me suis entraînée au Complexe sportif Desjardins avec le Club Vivelo. Je me rappelle que lorsque j’étais jeune, Marie-Pier Boudreau-Gagnon (athlète olympique native de Rivière-du-Loup) était venue à un camp d’entraînement à Rimouski et ça m’avait inspiré. J’en avais des étoiles dans les yeux. Je reviens voir ma famille à Rimouski le plus souvent possible », mentionne Camille, que le Journal Le Soir a rejoint samedi à Barcelone, en Espagne, où l’équipe canadienne de natation artistique participe à la Super finale de la Série mondiale de la FINA.

Camille Fiola-Dion fait partie des huit filles sélectionnées pour l’épreuve par équipe des Jeux de Tokyo sur les 14 nageuses présentes à la sélection finale. Le Canada effectuera un retour dans cette épreuve après avoir obtenu sa qualification lors des Jeux Panaméricains de 2019. « Je suis extrêmement contente et fière. Participer aux Olympiques, c’est un rêve que je gardais en tête depuis l’âge de 15 ans, mais j’y allais toujours une année à la fois. Plus je commençais à vieillir, plus je croyais en mes chances. Aujourd’hui, c’est devenu une réalité », commente l’athlète de 23 ans.

Sprint final de préparation

La formation canadienne a entamé son sprint final de préparation avec la compétition se terminant ce dimanche à Barcelone. « Lundi, nous partons pour un camp d’entraînement à Budapest, en Hongrie. Ensuite, nous reviendrons au Canada pour deux ou trois semaines et ce sera le départ pour la préparation finale au Japon le 27 juillet », indique Camille.

Les épreuves de natation artistique seront disputées au Centre aquatique de Tokyo au cours de la deuxième semaine des Jeux. Les trois phases de l’épreuve en duo seront disputées du 2 au 4 août, tandis que les deux routines par équipes suivront les 6 et 7 août. 

La dernière participation du Canada dans l’épreuve par équipe remonte à 2012 à Londres. Jacqueline Simoneau est la seule membre de l’équipe canadienne comptant de l’expérience olympique. Elle a participé aux Jeux de Rio, en 2016, dans l’épreuve du duo.

Camille Dion-Fiola a remporté la médaille d’or aux Jeux Panaméricains de 2019 au Pérou dans la compétition par équipes. Elle a aussi participé aux championnats du monde de 2019 et aux championnats du monde junior de 2016.

Impact de la pandémie

Camille confirme que la pandémie a des impacts sur le quotidien des athlètes. « Nous avons plusieurs règles à respecter, notamment en terme de distanciation. Nous respectons toutes les règles, sauf dans la piscine où l’on se doit d’être proche pour notre chorégraphie. Nous avons reçu nos directives pour les Jeux. Ce seront des Jeux très différents, mais nous sommes choyés de pouvoir y participer ».

Facebook Twitter Reddit