Nouvelle de 18 h « Un sentiment de fierté et de reconnaissance » - Serge Beausoleil

« Un sentiment de fierté et de reconnaissance » – Serge Beausoleil

Une nouvelle entente de quatre ans pour le directeur-gérant et entraineur-chef

À l’ère où les hommes de hockey sont sur des sièges éjectables dans plusieurs niveaux de jeu, la stabilité est plus que jamais de mise chez l’Océanic de Rimouski.

Le copropriétaire de l’équipe, Alexandre Tanguay, avait convoqué les médias lundi pour confirmer une prolongation de contrat d’une durée de quatre ans avec son directeur-gérant et entraineur-chef, Serge Beausoleil, qui dirige l’équipe derrière le banc depuis maintenant dix ans. 



« C’est un sentiment de fierté et de reconnaissance qui m’anime », mentionne celui qui a établi sa famille à Rimouski, non loin de sa deuxième maison, le Colisée Financière Sun Life. Après dix ans, est-ce qu’un danger le guette d’être trop confortable dans ses pantoufles ? 

Serge Beausoleil (Photo journal le soir – René Alary)

« J’essaie de vivre ce que je veux transmettre aux joueurs. Humblement, ma plus grande qualité, c’est de me donner le droit à l’erreur et de travailler avec acharnement. C’est ce que mon père m’a montré. Je demande la même chose aux joueurs. Ils peuvent faire des erreurs et on a le droit d’apprendre de nos celles-ci, mais on n’a pas le droit de ne pas travailler fort. C’est ce qui fait que je ne tomberai pas dans mes pantoufles et dans une zone de confort. Je ne suis pas comme ça. J’ai besoin de me dépasser tout le temps. Je suis animé d’une passion vraiment solide », lance-t-il sans hésiter.


Il y a aussi les jeunes qui évoluent, si bien que l’adaptation des entraineurs est devenue un élément essentiel dans la recherche du succès. « Ce n’est plus du tout la même chose et c’est ce qui rend encore plus important de compter sur un gars comme Alexis Loiseau avec nous. Des fois, il m’est arrivé avec une phrase pour me dire, je ne ferais pas ça de même, ça va être perçu comme ça. Zacharie (Beausoleil) nous est arrivé avec de nouvelles tendances des meilleurs développeurs de la Ligue nationale. Donald (Dufresne) et moi, on s’est assis, on a regardé ça, on a passé plusieurs jours là-dessus et on a modifié nos affaires pour la suite des choses qui nous ont donné des résultats intéressants sur la glace. Il faut avoir un esprit ouvert dans notre façon de nous adapter », poursuit l’entraineur-chef en parlant notamment de son fils ainé qui a joint l’organisation dans la dernière année. 

Tous de retour



De fait, l’équipe a confirmé le retour de tout le personnel hockey, ce qui inclut Donald Dufresne, le complice de Beausoleil. Alexandre Tanguay mise sur la stabilité. « L’Océanic est une équipe de premier plan au Canada. Des entraineurs et des gens de hockey qui aimeraient joindre notre organisation, il y en a chaque année. Des coups de fil, on en reçoit régulièrement. Mais, tant qu’on aura des gars de qualité comme Serge et Donald, on va continuer de travailler avec eux et je suis confiant qu’ils vont nous amener à bon port et vont nous permettre de gagner un autre championnat », explique-t-il. 

Le personnel d’entraineurs est composé de Donald Dufresne, Serge Beausoleil, Zacharie Beausoleil, Alexis Loiseau Michaël Rioux. (Photo journal le soir – René Alary)

Ces nominations concernent Donald Dufresne (entraîneur des défenseurs et du développement des habiletés), Michaël Rioux (entraîneur responsable du développement des gardiens et préparateur physique de l’équipe), Alexis Loiseau (entraîneur-adjoint), Zacharie Beausoleil (entraîneur responsable du développement des habiletés), Gabriel Perreault (physiothérapeute) et Francis Saint-Pierre (gérant de l’équipement). 


Quatre choix de première ronde

Réglementation oblige, Beausoleil est resté muet sur les transactions qu’il a déjà complétées et qui seront annoncées le mercredi 23 juin en avant-midi. Il a toutefois confirmé qu’il détient 17 choix au prochain repêchage, dont 10 dans les cinq premières rondes. Quatre sont des choix de premier tour. Il a évité la question concernant la transaction qui enverra Zachary Bolduc à Québec, sauf pour dire que « c’est agaçant. J’aimerais ça qu’on sache les vraies choses », avant d’ajouter qu’une telle transaction peut avoir plusieurs étapes avec des joueurs impliqués plus tard. 

En bref

L’Océanic a compilé la meilleure fiche parmi les 18 formations du circuit dans la dernière décennie. Sous la direction de Beausoleil depuis 2011, son équipe affiche un pourcentage de victoires de 0,623, ce qui lui vaut la meilleure moyenne devant les Huskies (,618) et l’Armada ,612. L’Océanic a atteint le carré d’as trois fois et participé à la finale de la Coupe du Président à deux reprises, soulevant le précieux trophée en 2015…

Le camp d’entrainement s’ouvrira le 16 août avec les recrues et le 21 pour les vétérans. Ces derniers ont été avertis par l’entraineur-chef. « Ils m’ont ébahi, ils m’ont ému, ils m’ont transporté lors des dernières séries éliminatoires, mais il faudra qu’ils soient prêts parce que les jeunes qui arrivent, ce seront de jeunes loups qui vont avoir faim. Il y aura des postes en jeu au camp d’entrainement », a dit l’entraineur-chef… 


Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×