Beaulieu Décor
Nouvelle de 17 h > Costco manifeste toujours un certain intérêt pour Rimouski
Nouvelle de 17 h

Costco manifeste toujours un certain intérêt pour Rimouski

(Photo: Facebook-Costco)

La venue du géant du commerce au détail Costco à Rimouski demeure possible, sinon probable.

Des informations recueillies par le journal le soir cet après-midi permettent d’affirmer qu’un certain nombre d’entrepreneurs en construction de Rimouski ont été approchés par une firme associée à Costco pour recueillir des estimations pré-budgétaires sur un projet qui serait érigé dans le secteur de la Cité des Achats.

Il ne faut cependant pas en conclure que des travaux pourraient débuter dès cet été, mais bien que Costco tâte, c’est le cas de le dire, le terrain. C’est ce que mentionne au journal un entrepreneur spécialisé en construction commerciale et institutionnelle : « C’est une pratique courante qui permet à Costco de recueillir des données sur la fluctuation des coûts de construction à Rimouski. Lorsqu’elle aura ce qu’elle considère être « son » prix dans les circonstances, elle pourrait aller de l’avant avec les étapes subséquentes. »

Mais comme le rappelait récemment le président et directeur général de la Société de promotion économique de Rimouski (SOPER), Martin Beaulieu, la nouvelle de la venue de Costco ne sera confirmée à 100% que le jour où Costco en aura décidé ainsi.

On peut imaginer qu’en un tel cas, l’entreprise fera parvenir une invitation à la presse rimouskoise à 8 h ou 9 h un matin de semaine pour une annonce et une cérémonie à midi le jour même. Jusqu’à ce moment, on ne pourra toujours n’en parler qu’à l’état de rumeur.

« La décision de venir ou pas à Rimouski est entièrement entre les mains de l’équipe de direction de Costco, qui a tous les outils pour le faire », notait monsieur Beaulieu.

Surchauffe et coûts

Et justement, si Costco veut avoir une idée générale de la fluctuation des coûts, c’est que le secteur de la construction est en surchauffe selon ce que nous avons appris, mais pas nécessairement dans le domaine résidentiel.

« Oui, on est en pleine effervescence et oui, les prix des matériaux ont augmenté du simple au double depuis le début de la crise sanitaire de la COVID-19. Ils semblent vouloir se stabiliser. Leur incidence sur le coût d’un projet entraîne en fin de compte une hausse moyenne de 25% par chantier, en tenant compte qu’on prévoit généralement 40% de coûts de matériaux et 60% de coûts de main-d’œuvre », mentionne l’entrepreneur interrogé.

Terrain

La Ville de Rimouski et Costco sont en négociations pour l’achat et l’aménagement d’un terrain d’environ 900 000 pieds carrés et ces négociations vont bon train.

Le Registre des lobbyistes du Québec précise que six lobbyistes sont autorisés à entretenir des discussions avec la Ville de Rimouski pour « L’élaboration, la présentation, la modification ou le rejet d’une proposition législative ou réglementaire, d’une résolution, d’une orientation, d’un programme ou d’un plan d’action. » Leur permis est valide jusqu’au 31 octobre.

Ces lobbyistes sont ainsi autorisés par le Registre et le ministère de la Justice à entrer en contact avec des élus, tant conseillers que maire, par des rencontres, communications écrites ou appels téléphoniques.

Ces interventions sont, selon l’inscription au Registre, des « Représentations effectuées auprès de la Ville de Rimouski dans le cadre de la négociation d’une transaction potentielle où la Ville pourrait autoriser la vente (par résolution, contrat ou autrement) à Costco Wholesale Canada de terrains possédés par la Ville dans le but de construire et d’exploiter à cet endroit un entrepôt-club. Les terrains sont situés à l’intersection de la montée Industrielle et Commerciale et du boulevard Arthur-Buies Est. »

40 M$ à 100 M$

Des chiffres ont circulé à Rimouski pour évaluer l’ampleur du projet à plus de 20 M$, mais les investissements effectués au Québec par Costco ces dernières années ont varié de 40 M$ à 100 M$ pour des projets de superficies variant de 140 000 à 600 000 pieds carrés.

Permis?

Le journal le soir a interpellé la Ville de Rimouski afin de savoir si une demande de permis avait été déposée par Costco. La réponse de Frédéric Savard du Service des communications va en ce sens: « Aucune nouveauté à annoncer dans le dossier Costco au moment où on se parle. Si une annonce est effectuée dans les prochains mois, celle-ci serait faite par Costco. »

Facebook Twitter Reddit