Divertissement Culture Une nouvelle identité visuelle pour le Musée de la Gaspésie

Une nouvelle identité visuelle pour le Musée de la Gaspésie

Le Musée de la Gaspésie, en modifiant son logo pour la première fois en 25 ans, « souhaite moderniser son image avec un symbole qui reflète ses ambitions », un changement que le Musée estime aussi nécessaire pour mieux représenter la diversité culturelle des Gaspésiens.

Évoquant la mission du Musée de valoriser l’identité et l’héritage culturel du grand territoire gaspésien, ce nouveau logo intègre les formes et les couleurs des particularités topographiques de la Gaspésie. Le symbole fait donc évidemment un clin d’œil à la mer, indissociable de l’histoire gaspésienne, et rappelle les courbes des Appalaches et la forme de la péninsule. Il fait aussi allusion au vent, soufflant fort sur le territoire, qui représente le mouvement.



Un logo digne d’un Musée régional

Le nouveau logo fait partie d’une série de transformations qui ont lieu au Musée de la Gaspésie. À la veille du lancement d’une nouvelle exposition permanente ce mois-ci et d’un nouveau site Web, « cette nouvelle identité s’arrime avec la nouvelle stratégie de développement du Musée » affirme Martin Roussy, directeur général du Musée. Il explique : « c’est un logo qui cadre avec notre objectif de valoriser le patrimoine historique de tout le territoire gaspésien ».


Pour réussir pleinement ce mandat régional, le Musée compte sortir de ses murs à Gaspé et assurer une présence ailleurs en Gaspésie au courant des prochaines années. Ce nouveau logo, qui symbolise cette rencontre entre l’histoire, la culture et le territoire, favorisera ainsi le rayonnement du Musée sur la péninsule.

Le nouveau logo a été réalisé par Robert Boisvert qui signe aussi l’illustration officielle de l’exposition qui ouvre au public ce jeudi, « À la confluence des mondes ».



Véronique Bossé est originaire de Rimouski. Elle vient de compléter la seconde de trois années d’études en journalisme à l’Université du Québec à Montréal (UQAM) et effectue un stage au journal le soir dans le cadre de sa formation qu’elle complètera au cours de la prochaine année académique. Parmi ses implications sociales, elle est tutrice au Centre d’aide en français L’Auxiliaire du Cégep de Rimouski, cofondatrice, auteure et journaliste du blogue Oiseaux de nuits. Elle a complété son diplôme d’études collégiales en Arts, lettres et communications au Cégep de Rimouski.


Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×