Beaulieu Décor
Actualités > Économie > Investissement Québec a généré 122 M$ d’investissements dans la région
Économie

Investissement Québec a généré 122 M$ d’investissements dans la région

147 interventions financières, pour un total de plus de 122,3 M$ de financement, ont permis de stimuler l’économie de la région et de créer et maintenir quelque 638 emplois.(Photo: Unsplash photos)

À l’occasion du premier anniversaire du regroupement des bureaux régionaux du ministère de l’Économie et de l’Innovation (MEI) et d’Investissement Québec au Bas-Saint-Laurent et de l’intégration des équipes du Centre de recherche industrielle du Québec (CRIQ) et d’Export Québec au sein de la société d’État, Investissement Québec affirme « mission accomplie ».

« Investissement Québec est véritablement devenu la principale porte d’entrée des entreprises bas-laurentiennes, leur simplifiant l’accès aux différents services d’accompagnement et aux nombreuses solutions financières disponibles », mentionne un communiqué.

Contribution à l’économie du Bas-Saint-Laurent

Au cours de la dernière année, l’équipe d’Investissement Québec Bas-Saint-Laurent a soutenu activement les entreprises, qui ont subi les contrecoups de la pandémie, puis s‘est mobilisée pour la relance. En parallèle, elle s’est employée à déployer son nouveau mandat afin de faire d’Investissement Québec Bas-Saint-Laurent le principal levier de l’action économique du gouvernement dans la région.

Pour l’exercice financier couvrant la période du 1er avril 2020 au 31 mars 2021, la contribution d’Investissement Québec dans l’économie de la région est significative. En effet, 147 interventions financières, pour un total de plus de 122,3 M$ de financement, ont permis de stimuler l’économie de la région et de créer et maintenir quelque 638 emplois.

En réponse aux besoins d’accompagnement des entreprises, Investissement Québec présente son bilan :

  • 173 accompagnements en services-conseil et interventions ponctuelles, auprès d’entreprises qui font face à des problématiques ou à des défis particuliers, dans le but d’accélérer leur croissance et accroître leur rentabilité
  • 34 accompagnements en soutien à l’exportation réalisés par des experts d’Investissement Québec International auprès d’entreprises du Bas-Saint-Laurentqui souhaitent développer de nouveaux marchés à l’international
  • 20 projets d’accompagnement technologique travaillés par Investissement Québec – CRIQ avec des entreprises bas-laurentiennes à différents stades de maturité.

Outils pour la relance

« Ce constat positif nous confirme que notre gouvernement a eu raison de procéder à la réorganisation de ses interventions en matière d’innovation et d’économie. À la lumière des résultats d’Investissement Québec dans la région, nous pouvons nous féliciter du travail accompli avant, pendant et après la pandémie. Nous avons maintenant tous les outils pour accompagner nos entreprises dans le contexte de relance économique », affirme Lucie Lecours, ministre déléguée à l’Économie.

La ministre déléguée à l’Économie, Lucie Lecours. (Photo Facebook)

« Je suis très fier de ce que nous avons accompli au cours de la dernière année, autant notre réponse agile à la crise que la construction du nouvel Investissement Québec.  Au-delà du financement, nous répondons désormais au réel besoin d’accompagnement des entreprises vers la croissance et la compétitivité. Ce besoin est encore plus présent dans les régions non urbaines, où les ressources sont souvent plus éloignées. C’est le fondement du nouvel Investissement Québec, qui vise à accélérer la croissance des entreprises, à soutenir l’innovation, à accroître les exportations et à attirer davantage d’investissements et de talents étrangers », estime Guy LeBlanc, président-directeur général d’Investissement Québec

« Nos régions sont le véritable moteur d’un développement économique durable. Un an après la réunion des forces du MEI avec les nôtres au Bas-Saint-Laurent, nous pouvons confirmer que notre équipe régionale est encore plus déterminée à contribuer activement aux projets de relance et de croissance de nos entreprises. En complémentarité avec les acteurs locaux du développement économique et nos différents partenaires financiers, nous sommes à l’écoute des besoins de nos entrepreneurs et dirigeants d’entreprises et nous demeurons à leurs côtés pour l’atteinte de leurs objectifs à l’échelle régionale, nationale ou même à l’international », confirme Simon Pelletier, directeur régional principal, Bas-Saint-Laurent et Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine

Des mesures pour soutenir les entreprises

La dernière année aura aussi été marquée par la réponse de la Société à la crise de la COVID-19. Pour permettre aux entreprises de préserver leurs liquidités, Investissement Québec a rapidement mis en place le programme d’action concertée temporaire pour les entreprises (PACTE) de concert avec le ministère de l’Économie et de l’Innovation.

Le programme a été très populaire au Bas-Saint-Laurent, alors que 27 prêts ou garanties de prêts ont été consentis à des entreprises via ce programme, pour une valeur de financement totale de 8,3 M$.

Comité de développement régional

Sous le leadership de Simon Pelletier, directeur régional principal, Bas-Saint-Laurent et Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine, l’équipe de professionnels dédiés aux entrepreneurs et aux dirigeants d’entreprises de la région est désormais appuyée par un comité de développement régional.

En effet, la mise en place du comité de développement régional dans la région du Bas-Saint-Laurent, en septembre dernier, s’est avérée une réussite. Formé d’une douzaine de membres représentatifs de l’écosystème économique local ainsi que d’experts d’Investissement Québec et du ministère de l’Économie et de l’Innovation, ce comité, dont la mission est de cibler les entreprises qui ont un potentiel de retombées importantes dans leur milieu et de les mettre en lien avec les experts d’Investissement Québec, a été très actif et a contribué au repérage de projets porteurs pour la région.

Des initiatives stratégiques

Enfin, au cours du dernier exercice, Investissement Québec a adopté son plan stratégique 2020-2023. Celui-ci guidera les actions de la Société pour les années à venir et se décline en cinq orientations, soit :

  • Améliorer la compétitivité des entreprises par l’innovation et la productivité
  • Accroître les exportations, l’internationalisation des entreprises et la diversification des marchés
  • Attirer davantage d’investissements et de talents étrangers
  • Compléter l’offre des partenaires en comblant les principales lacunes dans la chaîne des capitaux
  • Faire évoluer l’organisation

Dans la foulée, Investissement Québec a lancé différentes initiatives visant à stimuler la relance de façon structurante, notamment l’initiative Productivité innovation, pour encourager les entreprises à miser sur l’innovation et sur l’adoption de technologies pour accroître leur productivité et leur compétitivité, avec une cible de financement de 2,4 milliards$. 

Plus récemment, la Société a aussi dévoilé Compétivert, une initiative pour inciter les entreprises à adopter des technologies propres et des pratiques écoresponsables afin de devenir plus compétitives tout en réduisant leur empreinte environnementale.

Facebook Twitter Reddit