Beaulieu Décor
Actualités > Économie > Mangeons local plus que jamais
Économie

Mangeons local plus que jamais

Réal Bossé est l’ambassadeur pour le Bas-Saint-Laurent. (Photo courtoisie)

En vue de la belle saison, 16 personnalités publiques se joignent à l’Union des producteurs agricoles (UPA) pour convier les Québécois à rencontrer les femmes et les hommes qui nous nourrissent.

Pour participer à ce mouvement de solidarité, les citoyens sont invités à télécharger l’application Mangeons local plus que jamais!

Cet outil numérique, présenté par Desjardins, est disponible dans l’App Store et sur Google Play, ainsi que sur le Web. Il permet de s’approvisionner en produits locaux, ou de planifier une virée gourmande à travers les magnifiques régions du territoire québécois. Pour sa deuxième année d’existence, l’application a été bonifiée par de nombreuses nouveautés.

Afin d’inspirer la population à consommer localement, l’UPA a choisi de jumeler 16 personnalités québécoises issues de divers milieux à des régions qui ont une signification particulière pour elles. Chaque semaine, de la mi-juin à la mi-septembre, une ambassadrice ou un ambassadeur fera la visite d’un circuit régional et témoignera de son expérience sur les réseaux sociaux. « Chacun s’est montré touché par la cause de l’achat local et s’est engagé à faire grandir cet élan d’amour pour nos agriculteurs », souligne l’UPA.

Les Soeurs Boulay agissent comme ambassadrice en Gaspésie. (Photo courtoisie)

Un dialogue précieux entre citoyens et producteurs

L’UPA organise depuis près de 20 ans l’événement des Portes ouvertes sur les fermes du Québec, un rendez-vous qui rassemble annuellement autour de 100 000 personnes. Devant l’impossibilité de tenir une telle activité pendant la pandémie, l’idée est venue d’outiller les citoyens pour qu’ils puissent visiter les producteurs agricoles à l’année, que ce soit à la ferme, au marché public ou dans les entreprises de transformation.

« L’application favorise les échanges directs entre les citoyens et les producteurs, qui sont intimement liés au quotidien. On parle beaucoup d’autonomie alimentaire depuis quelque temps. Si le Québec aspire à ce projet de société, il est primordial que ces deux maillons de la chaîne se côtoient et se comprennent de plus en plus. Il n’y a rien de plus significatif pour un producteur que de rencontrer ceux et celles qui consomment ses produits. Et cette rencontre est tout aussi gratifiante pour le consommateur qui fait le choix de soutenir le dynamisme régional et de réduire son empreinte environnementale », commente le président général de l’UPA, Marcel Groleau.

L’ambassadrice Brigitte Boisjoli. (Photo courtoisie)

Un outil numérique amélioré, compagnon gourmand de tous les instants

Ayant connu une popularité instantanée lors de son lancement à l’été 2020, l’application a été bonifiée en vue de la prochaine saison, notamment avec l’ajout de nombreux points de vente et fonctionnalités. Des circuits thématiques élaborés avec les forces vives de chaque milieu sont maintenant suggérés et d’autres s’ajouteront au cours des prochaines semaines.

En outre, alors que les derniers mois ont été difficiles pour l’industrie de la restauration, on pourra dorénavant utiliser l’application pour repérer des restaurants participant au programme Aliments du Québec au menu.

À l’instar de l’été dernier, les vacances estivales seront l’occasion de se lancer dans le tourisme interrégional, d’autant que l’horizon sanitaire s’éclaircit. C’est une période idéale pour découvrir l’application et en faire un compagnon de tous les instants. Il sera d’ailleurs possible sous peu de paramétrer les notifications de son profil pour recevoir des suggestions de visites au fil de ses déplacements interrégionaux et, ainsi, favoriser les découvertes et les escapades spontanées.

« Je suis heureux de voir grandir l’application Mangeons local plus que jamais! qui s’inscrit en continuité avec les efforts de notre gouvernement pour promouvoir les aliments d’ici. Le mouvement initié par l’Union des producteurs agricoles est un bon moyen de sensibiliser les consommateurs à l’achat local et de les inviter à soutenir nos producteurs, nos transformateurs et nos restaurateurs. Chacun de nos achats locaux contribue à notre autonomie alimentaire ainsi qu’à notre relance économique », commente le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, André Lamontagne.

France Beaudoin, ambassadrice Chaudière-Appalaches. (Photo courtoisie)

Un coffret savoureux, aussi local que solidaire

Le coffret Mangeons local plus que jamais! est disponible exclusivement sur la Boutique en ligne de l’UPA. Il comprend des produits imaginés et préparés par La Tablée des Chefs et certains de ses collaborateurs. Les profits réalisés seront réinvestis dans les programmes de l’organisme qui visent à lutter contre l’insécurité alimentaire, et à offrir une éducation culinaire aux jeunes de manière à développer leur autonomie.

Facebook Twitter Reddit