Actualités > Politique > Mises en service partielles de l’autoroute 85
Politique

Mises en service partielles de l’autoroute 85

Photo prise lors de la mise en service officielle. Le député Denis Tardif est accompagné de Simon Lavoie, gérant du projet de réaménagement de la route 185 en autoroute, du ministère des Transports. (Photo courtoisie)

Le député de Rivière-du-Loup–Témiscouata, Denis Tardif, souligne les premières mises en service partielles de l’autoroute 85 dans le secteur de Saint-Antonin.

Depuis mardi après-midi, les usagers de la route peuvent circuler sur plus de 11 km de la première chaussée de l’autoroute, en plus d’avoir accès au nouvel échangeur no 85 (Saint-Antonin, chemin de Rivière-Verte), à la hauteur de la route de la Station, lequel permet d’emprunter l’autoroute par la route de la Station et le 6e Rang.

Maison Marie-Élisabeth_233 000

Durant les prochains mois, d’autres mises en service partielles sont prévues à Saint-Antonin, à Saint-Hubert-de-Rivière-du-Loup et à Saint-Honoré-de-Témiscouata.

« L’autoroute Claude-Béchard n’est pas qu’une simple route pour la circonscription de Rivière-du-Loup–Témiscouata, elle fait partie de notre quotidien, que ce soit pour aller au travail ou pour pratiquer nos loisirs. De nombreux travailleurs et travailleuses de la région collaborent chaque jour à son réaménagement. Je saisis donc cette occasion pour les remercier du travail accompli », déclare le député Denis Tardif.

« Un projet comme celui de l’autoroute 85 est non seulement important pour assurer davantage la sécurité des usagers de la route, mais il est également incontournable pour la vitalité de l’économie du Québec. C’est donc avec enthousiasme que je partage, avec la population, cette nouvelle des premières mises en service partielles, lesquelles ont été réalisées dans le respect de l’échéancier », commente le ministre des Transports, François Bonnardel.

Facebook Twitter Reddit