guycaron
Nouvelle de 19 h > Harold LeBel constate un momentum pour le monde rural
Nouvelle de 19 h

Harold LeBel constate un momentum pour le monde rural

Harold LeBel, député de Rimouski, Serge Demers, président de la Route des Monts Notre-Dame, Nicolas Lessard-Dupont, représentant de Denis Tardif, député de Rivière-du-Loup – Témiscouata et Maxime Blanchette-Joncas, député fédéral de Rimouski-Neigette–Témiscouata–Les Basques. (Photo courtoisie)

Le député de Rimouski à l’Assemblée nationale, Harold LeBel, constate un momentum pour le développement et la mise en valeur des secteurs ruraux du Bas-Saint-Laurent avec les récentes annonces touchant le Vieux Théâtre de Saint-Fabien, la route des Monts Notre-Dame et la mise en valeur de la Réserve Duchénier et du Canyon des Portes de l’Enfer de Saint-Narcisse-de-Rimouski.

« Les communautés rurales sont dynamiques et prêtes à travailler ensemble et on sent que les gens sont de plus en plus prêts à habiter en ruralité, mais pour cela, il faut offrir des activités et du divertissement. Les récentes annonces du gouvernement permettent enfin aux municipalités rurales d’avoir les moyens de leurs ambitions pour attirer les gens chez elles et je m’en réjouis », commente le député.

Le Tour du Bas-Saint-Laurent

À l’instar du fameux tour de la Gaspésie qui attire bon nombre de touristes, Harold LeBel estime qu’il sera possible de mettre en valeur le Tour du Bas-Saint-Laurent avec la Route des Frontières, la Route des Monts Notre-Dame et la Route des Navigateurs. « Les touristes qui apprécient la nature et le plein air pourront partir du Parc national du Témiscouata, se rendre à la Réserve Duchénier et au Canyon des Portes de l’enfer, poursuivre vers Sainte-Luce et se rendre au Parc National du Bic », explique-t-il.

De gauche à droite : Alexandre St-Pierre, directeur du Vieux Théâtre, Jacques Carrier, maire de St-Fabien, Mario Cimon, président du Vieux Théâtre et la ministre de la Culture et des Communications, Nathalie Roy. (Photo courtoisie)

Longue attente pour le Vieux Théâtre

« La communauté fabiennoise souhaitait le feu vert pour ce projet depuis un bon bout de temps. Je salue la ministre de la Culture et des Communications, Nathalie Roy, qui a su entendre la voix de ces gens, de même que la mienne », déclare monsieur LeBel, à propos de l’annonce d’un financement de 1,6 M$ effectuée lundi.

« Le Vieux Théâtre de Saint-Fabien a fait sa place au fil des ans et il est devenu un incontournable dans le paysage culturel de la région, en particulier l’été, ce qui le positionne aussi comme un pôle d’attraction touristique. Ses promoteurs ont de plus réservé une place de choix à la préservation du patrimoine dans leur projet. Je lève mon chapeau à leur persévérance. Lors du feu qui rasé plusieurs résidences l’an dernier, j’avais mentionné à la ministre que ce serait le temps que cette communauté reçoive enfin une bonne nouvelle. Ça été long, mais l’attente en valait la peine « , applaudit le député de Rimouski.

Potentiel touristique du haut-pays

Toujours lundi, le député a assisté à l’inauguration de la halte touristique de Lac-des-Aigles, qui coïncidait avec le lancement de la cinquième saison de la Route des Monts Notre-Dame. « Voilà une autre illustration de la ténacité de nos gens et de la richesse de notre région. La mise en valeur de ses attraits a largement porté ses fruits au cours de la dernière année et je suis persuadé que les Québécois reviendront approfondir leur découverte du Bas-Saint-Laurent », commente Harold LeBel.

Facebook Twitter Reddit