Actualités Faits divers Enquête préliminaire pour un ancien prêtre accusé d’infractions à caractère sexuel

Enquête préliminaire pour un ancien prêtre accusé d’infractions à caractère sexuel

Un ancien prêtre ayant œuvré en Gaspésie était de retour en Cour vendredi dernier au palais de justice de New Carlisle relativement à des infractions à caractère sexuel sur une personne d’âge mineur.

Jean-Guy Lavoie, 88 ans, a plaidé non coupable et demandé la tenue d’une enquête préliminaire permettant à son avocat de pouvoir interroger certains témoins avant la tenue d’un éventuel procès. L’enquête préliminaire a été fixée au 14 décembre.



L’homme a été arrêté le 8 décembre 2020 à son domicile de Marieville, en Montérégie. À la suite de son arrestation, il a été remis en liberté par promesse de comparaître au 11 janvier à New Carlisle pour la suite des procédures. La comparution a eu lieu, mais le dossier a été reporté au 8 mars à la même étape, soit celle de l’orientation et déclaration.

Le 8 mars, le dossier a de nouveau été reporté à la même étape, cette fois au 26 avril, puis au 11 juin et finalement au 2 juillet, toujours à la même étape, soit celle d’enregistrer un plaidoyer et de choisir le type de procès désiré.


Toujours en liberté, Lavoie doit respecter diverses conditions. Il fait face à plusieurs chefs d’accusation concernant des évènements de nature sexuelle sur une personne d’âge mineur. Les faits reprochés se seraient déroulés à New Richmond dans les années 80. À l’époque, Lavoie était un prêtre de la communauté des Oblats de Marie-Immaculée et officiait dans la paroisse Notre-Dame-des-Saints-Anges, à New Richmond, dans la Baie-des-Chaleurs.




Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×