guycaron
Nouvelle de 19 h > La Maison du Notaire allie culture et patrimoine
Nouvelle de 19 h

La Maison du Notaire allie culture et patrimoine

Lyse Rousseau et Patricia Russell invitent la population à visiter la Maison du Notaire. (Photo Alexandre D’Astous – Journal Le Soir)

À l’image de son créateur, le notaire Joseph-Hervé Rousseau, la Maison du Notaire de Trois-Pistoles fait le pont entre le patrimoine et la culture, les deux grandes passions du notaire et de ses deux conjointes qui ont marqué l’histoire de Trois-Pistoles.

Avec le soutien des descendants du notaire et de la population, la Maison a pu être conservé jusqu’à aujourd’hui afin de rappeler la vie du notaire à l’aide d’une visite guidée de son bureau et de toutes les pièces de la maison qui sont demeurées intactes. « C’est très important pour la famille et pour moi que la Maison poursuive ses activités. Je viens chaque année sur place pour participer à des activités de financement et participer à la conservation des lieux. Comme ma mère était une artiste, nous avons toujours tenu à garder un volet artistique notamment par des expositions d’artistes locaux », indique la petite-fille du notaire, Lyse Rousseau, qui assume la présidence des Amis de l’art, gestionnaire des lieux depuis 2019.

Lyse Rousseau assume la présidence des Amis de l’art. (Photo Alexandre D’Astous – Journal Le Soir)

Son oncle, Gaston, s’est impliqué dans la mission des lieux jusqu’à son décès, en 2018. Il était capitaine au long cours. Un livre sur sa vie, Parcelles de vie d’un laboureur des mers, a été publié en 2017, par les Amis de l’Art.

Reprise après un an d’arrêt

Les activités reprennent à la Maison du Notaire après un an d’arrêt en raison de la pandémie de la COVID-19. « Je suis très optimiste qu’on aura une belle saison estivale avec une belle programmation. On veut que les gens de Trois-Pistoles et des alentours s’approprient les lieux », souligne Mme Rioux, qui est venue passer quelques jours à Trois-Pistoles dans la semaine du 7 juin afin de préparer la saison qui a débuté le 21 juin.

Lyse Rousseau, qui assume la présidence des Amis de l’art. (Photo Alexandre D’Astous – Journal Le Soir)

La transmission du savoir

C’est sur le thème de la transmission du savoir que s’articule la programmation estivale de 2021 de la Maison du Notaire. « On veut permettre aux gens de plus de 10 ans d’apprendre à tricoter ou de faire du crochet ou du macramé par la tenue d’ateliers. Il sera notamment possible de perfectionner son tricot, d’apprendre à lire charte et de comprendre un patron en anglais et même d’apprendre à faire du savon », indique la directrice des Amis de l’art de la Maison du Notaire, Patricia Russell.

Les Amis de l’art de la Maison du Notaire offriront cet été des initiations aux travaux d’aiguille, perfectionnements aux tricots et à la fabrication savon. Les ateliers Travaux-Aiguilles/Jasette auront lieu tous les lundis de 13 h 30 à 15 h 30. Il y aura une démonstration de fabrication de pain les lundis et jeudis à 13 h 30. Pour information et inscription : amisdelartp@gmail.com ou au (418) 851-1656.

La Maison du Notaire. (Photo Alexandre D’Astous – Journal Le Soir)

Deux conférences

Deux conférences sont aussi au programme de la saison estivale de la Maison du Notaire. Le 28 juillet, le maire Jean-Pierre Rioux traitera de l’histoire de Trois-Pistoles et le 18 août, Gaston Rioux, le petit-fils du notaire Rioux, parlera de la vie de son grand-père. Les vendredis 23 juillet, 6 et 20 août, ce sera une activité spéciale à la découverte des artistes et artisans locaux.

Lors des quatre dernières années d’opération, la Maison du Notaire a reçu en moyenne 2 500 visiteurs par année. Les responsables travaillent déjà à la préparation du 50e anniversaire de l’établissement comme attrait touristique en 2022.

Les Amis de l’Art remercient la Ville de Trois-Pistoles, le député Denis Tardif, la MRC et le CLD des Basques pour leur soutien. « Nous n’aurions pas pu offrir toutes ses activités sans eux », assure Mme Russell.

Facebook Twitter Reddit