guycaron
Nouvelle de 18 h > Plus de 39 M$ pour l’accès à Internet haute vitesse
Nouvelle de 18 h

Plus de 39 M$ pour l’accès à Internet haute vitesse

Pour 5 300 foyers du Bas-Saint-Laurent, d’ici septembre 2022
(Photo: Unsplash photos)

Un investissement conjoint de 39,64 M$, dans le cadre de l’Opération haute vitesse Canada-Québec, permettra à 5 300 foyers du Bas-Saint-Laurent d’avoir accès aux services Internet haute vitesse de Vidéotron d’ici septembre 2022.

La ministre fédérale du Revenu national et députée de Gaspésie–Les Îles-de-la-Madeleine, Diane Lebouthillier; la ministre du Tourisme du Québec, Caroline Proulx; l’adjoint parlementaire du premier ministre du Québec (volet Internet haute vitesse), Gilles Bélanger; la députée provinciale de Côte-du-Sud, Marie-Eve Proulx; le député provincial de Rivière-du-Loup–Témiscouata, Denis Tardif, ainsi que le président et chef de la direction de Québecor, Pierre Karl Péladeau, en ont fait l’annonce aujourd’hui.

Vidéotron recevra un montant combiné de 34 M$ des deux ordres de gouvernement pour soutenir le déploiement de services Internet haute vitesse dans la région. Le coût total du projet s’élève à 39,64 M$. L’investissement annoncé accélérera le déploiement d’infrastructures fiables et performantes dans les municipalités présentées en annexe.

Au cours des prochains mois, Vidéotron procédera à l’inventaire des territoires visés pour s’assurer qu’aucun foyer ne sera laissé sans service.

« Les services Internet haute vitesse sont essentiels dans une société moderne comme celle du Québec. L’accès à des services Internet performants, fiables et abordables est au cœur du développement économique et social des communautés. Les travaux financés par l’Opération haute vitesse Canada-Québec sont un élément clé du virage numérique du Québec et favoriseront l’accès à la télémédecine, l’éducation à distance, le divertissement, la vente en ligne et le télétravail », précise un communiqué du gouvernement fédéral.

Diane Lebouthillier (Photo: courtoisie, Chambre des communes)

Accès essentiel

« C’est une excellente nouvelle pour la région du Bas-Saint-Laurent, voire pour l’ensemble des régions rurales du Québec. La pandémie nous a montré à quel point l’accès à Internet haute vitesse est devenu essentiel pour nos communautés, non seulement pour rapprocher virtuellement les gens, mais aussi pour le travail, les études et le commerce. Notre gouvernement comprend qu’il est urgent et vital de brancher les régions rurales du Canada, en l’occurrence celles du Québec. Nous sommes fiers de prendre part à cet important chantier et nous continuerons d’investir et de travailler en partenariat avec le gouvernement du Québec, afin que chaque foyer ait accès à Internet haute vitesse », soutient madame Lebouthillier.

Sans précédent

« Les investissements annoncés sont sans précédent et cela démontre à quel point le déploiement de services Internet haute vitesse est une priorité pour notre gouvernement. C’est un service devenu essentiel, non seulement pour assurer le développement économique et touristique des régions, mais aussi pour soutenir la vitalité de nos communautés », croit la ministre Caroline Proulx.

La ministre Caroline Proulx. (Photo Alexandre D’Astous -Journal Le Soir)

« L’annonce d’aujourd’hui est très importante pour le Bas-Saint-Laurent. Grâce à la collaboration entre notre gouvernement et Vidéotron, ce sont 5 250 foyers qui auront accès à des services Internet haute vitesse fiables et performants d’ici septembre 2022. Je suis fier du travail accompli. Nous maintenons le cap sur notre engagement. Nous deviendrons des leaders en matière de connectivité », renchérit Gilles Bélanger.

Engagements

« L’annonce d’aujourd’hui me réjouit au plus haut point, puisqu’elle démontre que notre gouvernement réalise ses engagements. C’est la volonté d’agir et la collaboration qui nous permettent de régler les enjeux, et c’est pourquoi je salue tous les acteurs impliqués dans cette opération sans précédent. Finalement, j’ai une pensée spéciale pour tous les citoyens de ma circonscription, qui pourront affirmer, grâce à cette annonce, après tant d’années d’attente, qu’ils auront enfin accès à Internet haute vitesse », estime la députée Marie-Eve Proulx.

La députée Marie-Eve Proulx. (Photo courtoisie)

« Plus que jamais, nous devons offrir à nos entreprises les moyens de continuer leur développement. Aussi, nous voulons brancher les foyers afin de permettre le télétravail et le maintien des liens avec nos proches. L’annonce d’aujourd’hui vient terminer les travaux de branchement dans toute la circonscription, quelle que soit la municipalité. Je suis fier du travail réalisé par notre gouvernement, qui permet d’offrir à la population un service tant attendu, celui d’Internet haute vitesse », commente Denis Tardif.

Le député Denis Tardif. (Photo courtoisie)

Meilleur service

« C’est une fierté pour Vidéotron d’avoir été choisie pour connecter ces foyers de la région à Internet haute vitesse. Notre entreprise est présente dans les foyers du Bas-Saint-Laurent depuis déjà bon nombre d’années et l’annonce d’aujourd’hui nous permettra de connecter davantage de citoyens à notre réseau. D’ici septembre 2022, ce sont 5 300 nouveaux foyers de la région qui pourront bénéficier de ce qui se fait de mieux en matière de télécommunications, au meilleur service, ainsi qu’aux meilleurs prix », souligne Pierre Karl Péladeau.

En résumé

  • L’Opération haute vitesse assurera la connexion de 150 000 foyers, notamment par des ententes sans précédent avec six des plus grandes compagnies de télécommunications. Cela est possible grâce à un investissement, à parts égales, de 826,3 millions de dollars des gouvernements du Canada et du Québec.
  • Le gouvernement du Canada a alloué des milliards de dollars aux infrastructures Internet des régions rurales et éloignées, ce qui comprend une somme de 2,75 milliards de dollars au titre du Fonds pour la large bande universelle, dont 1 milliard de dollars provenant du budget de 2021.
  • Le 9 mars dernier, le gouvernement du Québec a annoncé qu’il portait à plus de 1 milliard de dollars son budget pour accélérer le branchement de milliers de foyers québécois à Internet haute vitesse.
Facebook Twitter Reddit