Actualités Économie Québec verse 700 000 $ pour la relance du centre-ville de Rimouski

Québec verse 700 000 $ pour la relance du centre-ville de Rimouski

La ministre déléguée à l’Économie, Lucie Lecours, confirme l’attribution d’une subvention d’un montant maximal de 700 000 $ pour l’exercice financier 2021‑2022, à la Ville de Rimouski, pour accélérer la relance économique de son centre‑ville.

Le gouvernement a annoncé, le 8 juillet dernier, une aide totale de 25 M$ afin de favoriser le retour des travailleurs dans certains centres‑ville du Québec et de soutenir les entreprises. Cette enveloppe financière, allouée dans le cadre du budget 2021‑2022, s’ajoute au montant de 50 M$ dévoilé lors de la mise à jour économique de novembre 2020 et visant à appuyer la relance des centres‑ville de Montréal et de Québec.



« Les mesures de confinement pour lutter contre la pandémie, comme le télétravail obligatoire, les restrictions de voyage et celles relatives aux activités des restaurants ainsi que l’annulation des grands événements culturels, ont eu des répercussions importantes sur la fréquentation des centres-villes », rappelle un communiqué du cabinet de la ministre Lecours.

Outils


« La vaccination va bon train au Québec, et la reprise économique s’accélère. Notre gouvernement continue d’offrir les outils financiers appropriés aux municipalités pour leur redonner confiance et les aider à retrouver leur dynamisme d’avant la pandémie. Les centres‑ville sont des moteurs économiques importants : ils doivent rapidement redémarrer leurs activités et regagner leur vitalité », affirme madame Lecours.

La ministre déléguée à l’Économie, Lucie Lecours. (Photo: Facebook)

« L’entrepreneuriat est un pilier du développement régional et un indice important de richesse et de bien-être économique des populations. La pandémie a eu des effets considérables sur les entreprises et les travailleurs. L’aide gouvernementale accordée en soutien aux secteurs commercial et touristique sera bénéfique non seulement pour la ville de Rimouski, mais également pour toute la région du Bas-Saint-Laurent », ajoute Caroline Proulx, ministre du Tourisme et ministre responsable du Bas-Saint-Laurent.



En résumé

-Pour se prévaloir de l’aide financière, la Ville de Rimouski devra présenter au ministère de l’Économie et de l’Innovation les éléments suivants :


  • la délimitation du centre-ville;
  • la composition d’un comité consultatif;
  • un plan d’action, un rapport d’étapes et un rapport final, selon un calendrier préétabli.

-Les mesures du plan d’action devront s’inscrire parmi les quatre axes d’intervention suivants :

  • l’aide fournie aux entreprises, dans la mesure où celle-ci est permise par les lois et règlements applicables;
  • les aménagements réalisés dans le centre-ville;
  • les événements de concertation prévus pour la relance;
  • les infrastructures et les mobiliers permanents mis en place.


Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×