Actualités Économie La relance de l'énergie éolienne

La relance de l’énergie éolienne

Les communautés seront de la partie

La Fédération québécoise des municipalités (FQM) et l’Alliance de l’Est saluent le lancement d’un appel d’offres de 300 MW en énergie éolienne annoncé le 14 juillet dernier par le ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles, Jonatan Julien.

Les municipalités locales et régionales sont ainsi associées à la volonté gouvernementale de procéder à de nouveaux appels d’offres pour combler rapidement les besoins énergétiques du Québec. Cette annonce confirme l’intention du gouvernement de faire en sorte que ces approvisionnements additionnels en énergie éolienne contribuent à l’essor économique des régions en maximisant les retombées sociales et économiques dans les communautés.



« Être partie prenante de l’exploitation durable de nos ressources naturelles et pouvoir profiter de leurs retombées directes a toujours été un objectif fondamental de nos membres. Aujourd’hui, le gouvernement marque un pas de plus dans cette direction, et la FQM fera les démarches nécessaires et accompagnera ses membres pour assurer la participation maximale à 50 % des communautés dans les projets sur leur territoire », a déclaré Jacques Demers, président de la FQM, maire de Sainte-Catherine-de-Hatley et préfet de la MRC de Memphrémagog.

« Ce modèle de participation a fait ses preuves dans l’Est-du-Québec, et nous sommes convaincus que les producteurs privés et les communautés sont en mesure de tirer les meilleurs bénéfices de cette association paritaire », a poursuivi Michel Lagacé, maire de St-Cyprien, préfet de la MRC de Rivière-du-Loup et président de la Régie intermunicipale de l’énergie du Bas-Saint-Laurent.


« La reconnaissance de l’expertise québécoise en matière de fabrication des équipements de production d’énergie éolienne, de l’Est-du-Québec en particulier, était une préoccupation de notre groupe. Le décret publié aujourd’hui est une avancée en ce sens », a conclu Simon Deschênes, maire de Sainte-Anne-des-Monts et président de la Régie intermunicipale de l’énergie de la Gaspésie.



Véronique Bossé est originaire de Rimouski. Elle vient de compléter la seconde de trois années d’études en journalisme à l’Université du Québec à Montréal (UQAM) et effectue un stage au journal le soir dans le cadre de sa formation qu’elle complètera au cours de la prochaine année académique. Parmi ses implications sociales, elle est tutrice au Centre d’aide en français L’Auxiliaire du Cégep de Rimouski, cofondatrice, auteure et journaliste du blogue Oiseaux de nuits. Elle a complété son diplôme d’études collégiales en Arts, lettres et communications au Cégep de Rimouski.


Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×