Actualités Économie Le Conseil du patronat accompagne les PME dans le virage numérique

Le Conseil du patronat accompagne les PME dans le virage numérique

Le Conseil du patronat du Québec réagit au dossier de l’automatisation des petites et moyennes entreprises (PME), paru hier soir, dans nos pages.

Nous y indiquions qu’après les magasins à grande surface, les PME seraient de plus en plus obligées de se tourner vers l’automatisation pour contrer le problème de la pénurie de main-d’œuvre.



Inno-centre et le Conseil du patronat du Québec (CPQ) annoncent la mise sur pied d’un programme pour accompagner et soutenir les PME dans leur projet de transformation numérique.

Un partenariat pour le Québec Inc.


« Cette association a été créée dans l’optique de mettre les ressources de chaque organisme en commun afin d’aider les PME québécoises à entamer ou développer leur transformation numérique. Cette collaboration permettra à Inno-centre et au CPQ de bénéficier de la mutualisation d’un large réseau d’affaires et d’expertises, en plus de mieux cibler les enjeux et besoins technologiques des PME », précise le CPQ.

La mission d’Inno-centre, qui est d’accompagner les PME innovantes de divers secteurs dans l’atteinte de leurs objectifs de croissance et de performance, s’inscrit tout à fait dans la raison d’être du CPQ, soit celle de faire prospérer le Québec.



« L’innovation et le virage technologique sont des composantes essentielles aux entreprises pour demeurer compétitives et produire davantage de valeur. Investir dans les nouvelles technologies, particulièrement numériques, est aussi un bon rempart à la pénurie de main-d’œuvre qui malmène le Québec présentement. Ce partenariat entre le CPQ et Inno-centre représente une belle opportunité pour les employeurs qui pourront avoir accès à des conseils d’affaires spécifiques à leur réalité. Le projet couvre également les aspects de gestion du changement et du développement des compétences, deux éléments déterminants pour réussir l’intégration des nouvelles technologies. Il ne faut pas sous-estimer leur importance : selon plusieurs études, 80 % des projets d’investissement numérique sont voués à l’échec si les entreprises ne sont pas accompagnées. Le CPQ veut contribuer à faire de nos entreprises les plus innovantes », explique Karl Blackburn, président et chef de la direction du Conseil du patronat du Québec.

Un premier projet commun


Dans le cadre de leur première activité conjointe, Inno-centre lance une série de groupes de collaboration portant sur le thème de la transformation numérique. Ce projet consiste en la formation de groupes de six à huit décideurs qui se réuniront dans le cadre de rencontres virtuelles, toutes les quatre ou cinq semaines.

D’une durée de deux heures, les rencontres seront animées par une conseillère senior de l’équipe Services-Conseils RH du CPQ. L’objectif de ces rencontres est d’échanger sur les bonnes pratiques de gestion et de profiter de l’apport de chaque membre pour faire évoluer un projet de transformation numérique, aidant ainsi la communauté entrepreneuriale québécoise.

« Inno-centre, qui dispose d’une large base d’entreprises clientes en croissance à travers tout le Québec, est heureux de s’associer au CPQ. Le CPQ joue un rôle clé auprès des employeurs et des associations sectorielles du Québec et nous saluons le fait que les entrepreneurs puissent utiliser les ressources du CPQ dans la poursuite de leurs objectifs de croissance. Avec ce premier évènement, les entrepreneurs pourront partager leurs expériences terrain et enrichir leurs stratégies de transformation numérique », déclare Claude Martel, président Inno-centre. On pourra faire partie de la première cohorte qui débutera en septembre en s’inscrivant à partir de ce lien.


Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×