Divertissement Culture Robert W. Reford : photographe à la rencontre de l’Autre

Robert W. Reford : photographe à la rencontre de l’Autre

Les Jardins de Métis présentent l’exposition temporaire Robert W. Reford : photographe à la rencontre de l’Autre, une production des Amis des Jardins de Métis.

L’exposition présentée dans la salle Desjardins de la villa Estevan, sera inaugurée le samedi 31 juillet à 15h30.



Robert Wilson Reford, époux d’Elsie Reford, est considéré comme l’un des premiers photographes amateurs au Canada. En 1889, alors apprenti pour l’entreprise familiale, il part dans l’ouest du Canada pour le travail. Toutefois, son périple prend tranquillement les allures d’un voyage d’exploration comme il est commun de le voir à l’époque, à la différence qu’il apporte avec lui son nouvel appareil kodak no 1, le premier appareil photo destiné au grand public.

Il arpente la côte ouest-canadienne et prend des clichés des Premières Nations et des travailleurs chinois vivant sur le territoire. Ainsi, la vie des membres des communautés Haida Gwaii et Chinoises est immortalisée sur pellicule, puis placée dans des albums.


Jeune entrepreneur ouvert sur le monde, cette réalisation de Robert propose une démarche citoyenne et anthropologique. Toutefois, quelles sont les véritables intentions de Robert? En photographiant ces communautés, ses motivations tendent-elles vers l’anthropologie visuelle ou vers le développement de ses affaires commerciales ?

Événement gratuit à l’achat d’un billet d’entrée aux Jardins de Métis.



Réservation obligatoire pour assister au vernissage de l’exposition à l’adresse suivante jardinsdemetis.com/expositions/ ou par téléphone au 418 775-2221 #226.

À propos des Jardins de Métis


Lieu historique national du Canada et site patrimonial du Québec, les Jardins de Métis figurent parmi les plus beaux jardins d’Amérique du Nord. Ils ont été créés par Elsie Reford, entre les années 1926 et 1958.

Ouverts au public depuis 1962, ils sont devenus un arrêt presque obligatoire pour tous ceux qui parcourent la Gaspésie et le Bas-Saint-Laurent.

Véronique Bossé est originaire de Rimouski. Elle vient de compléter la seconde de trois années d’études en journalisme à l’Université du Québec à Montréal (UQAM) et effectue un stage au journal le soir dans le cadre de sa formation qu’elle complètera au cours de la prochaine année académique. Parmi ses implications sociales, elle est tutrice au Centre d’aide en français L’Auxiliaire du Cégep de Rimouski, cofondatrice, auteure et journaliste du blogue Oiseaux de nuits. Elle a complété son diplôme d’études collégiales en Arts, lettres et communications au Cégep de Rimouski.


Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×