Actualités Environnement L’Ordre des agronomes du Québec salue la décision de Santé Canada sur...

L’Ordre des agronomes du Québec salue la décision de Santé Canada sur les pesticides

L’Ordre des agronomes du Québec salue la décision prise mercredi par Santé Canada de suspendre l’ensemble des projets en cours sur les hausses de résidus de certains pesticides dans plusieurs aliments.

Cette décision répond à la préoccupation de l’Ordre quant à la transparence des processus de consultation publique et sur le manque de recherche approfondie et documentée sur les effets à long terme de ces produits sur la santé humaine, animale et environnementale.



« L’entrée en vigueur des hausses des limites maximales de résidus (LMR) de glyphosate dans les cultures de noix, de lentilles ou de germe de blé, par exemple, aurait fait du Canada un des pays les plus permissifs après la Chine et les États-Unis quant aux seuils de résidus de glyphosate présents dans des aliments, alors que les aliments importés au Canada respectent des seuils minimaux imposés par le Canada », fait valoir Martine Giguère, agr., présidente de l’Ordre des agronomes du Québec.

L’augmentation des LMR aurait été aussi à l’encontre des efforts du milieu agricole québécois et du Plan d’agriculture durable 2020-2030 du MAPAQ dont l’objectif, rappelons-le, est de réduire de 500 000 kg les pesticides et de 40 % les risques pour la santé et l’environnement.


Voilà pourquoi l’Ordre des agronomes du Québec entend demeurer vigilant sur la question d’ici à de futures décisions de Santé Canada, possiblement en 2022.




Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×