Nouvelle de 17 h Un second projet s’ajoute au pavillon de médecine pour un investissement total...

Un second projet s’ajoute au pavillon de médecine pour un investissement total de 40 M$

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) du Bas-Saint-Laurent confirme qu’un second projet s’ajoute à celui du pavillon de médecine, pour un investissement additionnel de 13,9 M$ qui porte le projet d’amélioration et de rénovation de l’hôpital régional de Rimouski dans son ensemble à quelque 40 M$.

Bien que la date de la cérémonie officielle de lancement des travaux n’est pas encore arrêtée, le chantier s’installe cette semaine. Les deux contrats ont été attribués à Construction Technipro de Rimouski.



« Fin juin, il y a eu l’ouverture des soumissions. Il n’y avait qu’un seul soumissionnaire, Technipro BSL. Il a fallu par la suite, pour un projet de cette ampleur, valider certaines informations. L’étape suivante était que ça passe au Conseil du trésor pour l’autorisation finale et c’est arrivé la semaine dernière. Dans les faits, on parle maintenant d’un projet global de 40,8 M$. Le budget du projet de pavillon de médecine est de 26,9 M$ est financé à 100% par le ministère de la Santé. Le CISSS en profitera pour faire des travaux de mises à niveau de certains équipements de l’hôpital dans la même aile pour 13,9 M$ et en assumera les coûts », précise le conseiller en communication du CISSS, Gilles Turmel.

L’hôpital de Rimouski. (Photo: archives)

Moderniser


« En ce qui a trait aux travaux autres que ceux du pavillon de médecine, on me dit qu’on va refaire les revêtements extérieurs, travailler pour améliorer la ventilation, acheter et ajouter de nouveaux équipements. C’est un vieil hôpital qui a besoin de travaux de mise à jour. On en profite pour moderniser cette section. On parle d’un chantier qui s’étalera sur 16 à 18 mois. La date de livraison est l’automne 2022 », poursuit monsieur Turmel.

On ignore encore le nombre de personnes qui vont travailler sur le chantier, mais le projet devrait procurer du travail à plusieurs dizaines de personnes.



La cérémonie de première pelletée de terre devrait avoir lieu d’ici la mi-septembre.



Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×