Actualités Politique Espace bleu: le député LeBel veut plus de transparence

Espace bleu: le député LeBel veut plus de transparence

Le député de Rimouski à l’Assemblée nationale du Québec, Harold LeBel, exhorte la ministre de la Culture et des Communications, Nathalie Roy, à faire preuve de transparence, alors que le projet retenu pour accueillir l’Espace bleu au Bas-Saint-Laurent est imminente.

À la suite du dévoilement des lieux qui accueilleront ces établissements au cours des derniers jours un peu partout au Québec, monsieur LeBel rapporte que les promoteurs de certains endroits ciblés au Bas-Saint-Laurent demeurent sans nouvelles de la progression de leur dossier respectif.



« La création des Espaces bleus, c’est foncièrement une bonne idée. Malheureusement, la façon de procéder pour les désigner met les gens du milieu socioculturel régional en concurrence, plutôt qu’en collaboration. Résultat, chacun pourrait avec raison être tenté d’attirer le projet chez soi, alors qu’une concertation régionale aurait sans nul doute abouti à une plus grande adhésion. », estime monsieur LeBel.

La ministre Nathalie Roy. (Photo Facebook)

Plusieurs projets


Le député LeBel cite d’ailleurs en exemple le choix de la Villa Frederick-James, à Percé, qui a soulevé des questions en Gaspésie.

« Dans ma circonscription, plusieurs projets pourraient se porter candidats. Je songe à la réfection de la cathédrale, au Musée régional de Rimouski et aux Ateliers Saint-Louis, au cœur de Rimouski. Ce dernier projet vient justement d’obtenir l’appui de la Ville. À la demande de cette dernière et considérant le sérieux des promoteurs, j’endosse ce projet, mais non sans rappeler que le ministère doit dévoiler davantage son jeu », précise le député de Rimouski.



« Célébrer le patrimoine culturel québécois, c’est un objectif qui me passionne depuis mes tout premiers pas en politique et même avant », témoigne Harold LeBel.

« Qu’une telle mission apporte de la division plutôt que le ralliement me décevrait énormément, d’où mon intervention auprès de la ministre Roy », plaide le député LeBel.



Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×